Au Bonheur des Dames

Quand je vais sur Paris un de mes petits bonheurs (petite provinciale que je suis!), c’est d’aller m’immerger dans l’atmosphère unique des grands magasins

et en particulier les Galeries Lafayette avec son architecture incomparable et tellement magique!

Je retrouve une âme d’enfant, émerveillée par ce qui brille, qui étincelle, qui fait rêver …

Il faut dire que tout est bien fait pour ça!

DSC_0627  DSC_0623

Zola l’a si bien décrit dans son « Au Bonheur des Dames « 

 » Mais où Mouret se révélait comme un maître sans rival, c’était dans l’aménagement intérieur des magasins. Il posait en loi que pas un coin du Bonheur des Dames ne devait rester désert ; partout, il exigeait du bruit, de la foule, de la vie ; car la vie, disait-il, attire la vie, enfante et pullule. De cette loi, il tirait toutes sortes d’applications. D’abord, on devait s’écraser pour entrer, il fallait que, de la rue, on crût à une émeute ; et il obtenait cet écrasement , en mettant sous la porte des soldes , des casiers et des corbeilles, débordant d’articles à vil* prix ; si bien que le menu peuple s’amassait, barrait le seuil, faisait penser que les magasins craquaient de monde, lorsque souvent ils n’étaient qu’à demi pleins. Ensuite, le long des galeries, il avait l’art de dissimuler les rayons qui chômaient, par exemple les châles en été et les indiennes* en hiver ; il les entourait de rayons vivants, les noyait dans un vacarme. Lui seul avaient encore imaginé de placer au deuxième étage les comptoirs des tapis et des meubles, des comptoirs où les clientes étaient plus rares, et dont la présence au rez-de-chaussée aurait creusé des trous vides et froids. S’il en avait découvert le moyen, il aurait fait passer la rue au travers de sa maison. « 

Tout comme la dame de l’époque je me grise de bruits, de lumières, de marques, de chic, de plumes et de dentelles!

DSC_0377 DSC_0378

J’Adore, lever les yeux vers le plafond en coupole tel un vitrail d’une église de la consommation…

DSC_0366  DSC_0629

Et je me dis que rien n’a changé depuis cette époque, le marketing reste le même

(déformation professionnelle !)

J’aime à analyser ce qui fait « vendre » tout ce travail invisible construit avec minutie pour créer l’envie, pour donner l’illusion d’un monde artificiel

Je monte petit à petit les étages comme si je m’élevais vers les cieux

DSC_0604    DSC_0611

 DSC_0608

Et je surplombe Paris …

Paris à mes pieds …

Il y a aussi (bien évidemment!) le passage OBLIGE à la Droguerie !

DSC_0638         DSC_0640

Avec ses rayons de mercerie à l’ancienne, ses bocaux bien rangés par couleur

Boutons, perles, rubans et autres colifichets tellement féminin…

Et les modèles tricotés accrochés au mur, mis en situation avec les accessoires assortis pour créer un univers qui va avec…

 DSC_0642

Je n’ai encore jamais acheté leur laine mais j’aime beaucoup leur modèle et j’agrandis peu à peu ma bibliothèque avec leur bouquin.

mon petit dernier

DSC_0643

J’ai aussi craqué pour différents biais et boutons assortis pour customiser des futurs gilets.

Alors à suivre pour les prochaines réalisations …

Advertisements

11 réflexions sur “Au Bonheur des Dames

  1. Tes descriptions sont leur meilleur atout marketing : tu devrais demander un pourcentage 😛
    Pour ma part, j’adore la période de Noël, avec les décorations… C’est tout simplement magique !
    Vivement que tu nous émerveilles avec de nouvelles créations !

    J'aime

  2. Magnifiques photographies et très jolie évocation, ça me donne envie d’aller y faire un tour, là, maintenant, tout de suite, et si possible à l’époque de Zola ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s