Bienvenue en Chartreuse : mon sac filoche

Je vous présente ma version de ma filoche à moi.

Oh! Je sais, une version de plus, une filoche encore et encore …

Mais nous les filles on a jamais assez de sacs, filoches, tote bag ou autres !

On en veut toujours plus ! Que celle qui ne craque pas pour les sacs me jettent la première pierre !!!

Pas vrai Catherine ?😉

Et en cette période de rentrée, c’est bien de saison ! 😊

Et celle ci, cette filoche,  a toute une histoire, elle revient de très loin, une rescapée, une survivante …

Vous voulez que je vous raconte ?

Tout a commencé comme dans les contes, ✨ »Once upon a time … »✨, c’était il y a de cela très longtemps, 17 ans pour être précis, j’arrivais avec ma petite famille dans la région.

Nouvelle région, nouvelle vie, nouveau job, je décidais de me remettre au tricot.

A l’époque internet et les blogs n’existaient pas, quand on voulait tricoter, on se rendait dans sa boutique proche de chez soi ( et oui, en ce temps là j’avais une boutique à deux pas de chez moi!), on regardait les catalogues présents et on écoutait sagement la vendeuse nous conseiller pour la laine. enfin, c’est comme ça que ça se passait pour moi!

Comme j’étais jeune, naïve et obéissante, c’est avec application que j’ai choisi le modèle et sans poser de questions j’ai pris la laine qui correspondait.

Toujours obéissante je suivais à la lettre les instructions de montage du modèle. Un petit boléro bien sympa pour le printemps-été qui allait venir, mais qui était réalisé en assemblant plein de petites bandes dans tous les sens !

C’est le modèle de la couverture. Avec la laine PHIL’OUTLAST, boléro à pans. (j’aurais du me méfier avec un nom pareil, la partie n’était pas gagnée d’avance …)

J’avais beau m’appliquer, au bout d’un certain temps, on avait passé l’été depuis longtemps et l’hiver commençait à être bien installé, j’avais plein de morceaux, des bouts de laine coupés et rien qui ressemblait à quelque chose !

Le tout finit au fond d’un sac plastique , au fond d’une panière, au fond du grenier …

Les années passèrent …

Cet été j’ai fais des GRANDS rangements !

Et je suis retombée sur mon hypothétique futur boléro. Pleinne , de bonnes résolutions, je détricote le tout, avec le projet de me faire un petit gilet manche courte. Dans une spirale positive, ne rien perdre, ne pas s’avouer vaincu !!!

Mais c’est sans grande conviction (parce que oui, en fait je trouvais la couleur un peu moche et pas très flatteuse), que je me lançais dans mon gilet.

Et là le drame ! il fallait se rendre à l’évidence : pas assez de laine pour terminer mon ouvrage … 😣

C’était un mercredi, jour de mon tricothé avec mes cop’s.

En plein milieu de mon rang, après avoir jeté un oeil sur les restes de fil, je posais mon ouvrage en poussant une longue plainte, une sorte de cri de rage et de lassitude … Vous le reconnaissez ce cri de la tricoteuse aux abois en manque de laine ?😉

Ma copine Martinette présente ce jour là, inquiète pour moi comprit dans un regard l’étendu du drame.

Mon ouvrage remis en boule au fond du sac s’approchait dangereusement de la poubelle !

C’est avec patience et sollicitude que Martinette, m’ayant fait respirer calmement (une main sur mes aiguilles , l’autre sur le couvercle fermé de la poubelle), me fit promettre de ne prendre aucune décision hâtive sur une impulsion.

C’est avec sagesse qu’elle me dit :

 » c’est le destin, tu ne dois pas te faire un gilet ou boléro avec cette laine. Elle doit être destinée à un autre projet. D’ailleurs, je ne suis pas certaine que tu aurais envie de porter une fois terminé ton vêtement … »

Elle avait bien raison !

Je remis le tout dans le sac et laissais la nuit me porter conseil …

Le lendemain, il faisait jour, c’était une évidence, j’allais me réaliser un sac !!!

plus précisément une filoche !!!

Et je l’appellerai « Bienvenue en Chartreuse » en souvenir de mon arrivée dans la région.

Merci Martinette !!!

C’est un modèle DROPs gratuit.

J’y ai juste rajouté quelques petites personnalisations !😉

Ma petite étiquette cousue avec un bouton fleur anis.

Une petite fleur au crochet, avec un en son centre un petit bouton de couleur taupe.

J’ai passé une cordelière vert anis dans le haut de mon sac pour pouvoir resserrer.

Cordelière qui se termine par deux petites boules au crochet, toujours vert anis.

Pour en faire un sac réversible, à l’extérieur une bordure au crochet vert anis et à l’intérieur j’ai cousu un galon de coton avec des petits moutons.

Toujours mes moutons …

Réflexion de ma fille :

 » c’est drôle, avec toi il y a des petits moutons partout … Tu veux qu’on en parle ? 😉 »

Le sac idéal pour Jason ! 😍

Et voilà! Mon sac « Bienvenue en Chartreuse » à coté d’une broderie au point compté sur le même thème réalisé il y a quelles années ..

 

Les infos 

Modèle gratuit drops ici

laine Phildar PHIL’OUTLAST (ou laine équivalente car je pense qu’elle n’existe plus, paix à son âme ! Feu laine PHIL’OUTLAST)

Crochet n°4

Bordure crochet:

C’est une bordure en eventail.: *3 mailles en l’air, 3 brides dans la même maille, passer 2 mailles, dans la maille suivante 1 maille serrée* répéter jusqu’à la fin.

Boules au crochet:  tuto très bien expliqué en photos ici

Fleur au crochet: modèle drops ici

Pour Martinette With Love ! 😘

Publicités

22 réflexions sur “Bienvenue en Chartreuse : mon sac filoche

  1. Il est mignon comme tout ce sac et, tu as bien raison, on n’en a jamais assez (je sais de quoi je parle). Je regrette de reprendre le travail (aujourd’hui) sans avoir pu mettre de l’ordre, j’aurais sans doute aussi retrouvé des projets abandonnés …. mais transformables.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est vraiment une belle réalisation !! Autant de charme dans le sac que dans son histoire !!! Tu racontes toujours aussi bien !! Et tu as bien fait de te laisser le temps de la réflexion, c’était ce qu’il fallait pour faire cette petite merveille !!! Et puis pour les moutons, quand ils sont mignons comme ça, pourquoi se priver ?!! 😉 !!!

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou
    LOL !
    et oui parfois on doit revoir sa copie !
    Combien de mes créations ont fini complètement différemment de ce qu’il était prévu au départ !
    En attendant, tu as bien fait. Ce sac est magnifique !
    Comme toi, bcp de rangement dans l’atelier : ça fait du bien parfois de ressortir les vieux trucs et de faire un bon tri !
    Bizz
    Val

    Aimé par 1 personne

  4. Bravo la filoche est trop belle et il est vrai que nous avons toutes connu des moments de desespoir avec nos aiguilles. Mais heureusement que les cops sont la….et bien souvent le resultat est grandiose et encore Felicitations.

    Aimé par 1 personne

  5. Ah mais c’est une histoire de boulet que tu nous racontes là ! Une belle bien histoire en vérité avec une fin digne d’un conte de fée en effet !
    Je suis sans doute bien inculte mais pourquoi l’appelles-tu « filoche » ? C’est le nom du modèle peut-être, en tout cas je n’en ai jamais vu de pareil, il est très beau ! Et trsè pratique pour ranger ta flasque 😉
    Bravo à toi encore une fois !

    Aimé par 1 personne

      • Super, j’ai appris quelque chose aujourd’hui ! Chez nous on appelle ça un filet à provisions c’est tout de suite plus distingué 🙂

        J'aime

  6. Eh bien ! Quelle histoire !! C’est le destin qui a fait naître cette filoche !! Et dire qu’elle a failli finir à la poubelle, ou pire, en boléro 😉 Je plaisante, le boléro était mignon, mais cette filoche est une réussite ! Merci à Martinette 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s