Kal Les Chaussettes de Berthes …

… ou plutôt devrais je dire , « La Fille qui courait derrière ses Chaussettes « …

Depuis le début, c’était mal parti ! je sais pas … pas le moment, pas la bonne lune, pas le bon alignement des planètes … ? Que sais-je … ça ne voulait pas !

Tout d’abord un grand retard pour me décider (et oui parfois j’ai une petite voix dans ma tête que je ferais mieux d’écouter un peu plus !) qui voulait me ramener à la raison:

La petite voix (agacée):  » non tu ne vas pas t’engager dans un Kal ???? tu as vu, tu es déjà à la bourre dans tous tes projets … Tes encours s’entassent dans ton panier … Tu es complètement « charrette » en ce moment ! Ce n’est vraiment pas raisonnable … Non, mais Allo ? quoi … »

moi :  » Oui … mais tu as vu comme c’est chouette des chaussettes ! Et là c’est une nouvelle méthode … Et en plus je me suis déjà presque engagée avec la Demoiselle … »

la petite voix:  » Et bien vas-y !  fais en  qu’à ta tête ! Mais après tu ne viendras pas pleurnicher si tu es « totale out » et dépassée !!! Moi je t’aurais prévenue … »

moi: « oui, ouiiii (lassée) … Je sais … Mais c’est vite fait des chaussettes ! Et il commence à faire froid … je vais en avoir besoin … Et puis en fait c’est moi qui décide et j’en ai envie ! un point c’est tout !!! »

Le sujet étant clos par mes soins, je me suis commandée la laine et le patron.

Encore une fois le temps a passé … et les copines avançaient sur leurs chaussettes, mais sans moi !

Une fois le patron et la laine reçus, j’ai encore un peu flanée en chemin en prenant un raccourcis par les champignons avant de commencer vraiment ! clic-clic

Et puis il a fallu mettre en pelote mon écheveau … Et là encore preuve que ça ne voulait pas, je ne sais pas comment je me suis prise pour détortiller l’écheveau mais une vraie catastrophe !!! Je l’aurai donné au chat de mon fils c’était pareil !!!

J’ai mis presque une heure à démêler et confectionner ma pelote ! Je suis très fière pourtant de vous annoncer que je n’ai rien coupé ! Ma paire de ciseaux était à coté à entamer une danse de la victoire, mais j’ai résisté! dans un élan de patience infinie et héroïque j’ai peu à peu dévider mon fil jusqu’à l’oscar, le césar … The Pelote !

J’étais enfin prête !

Patron en main, aiguille et laine à disposition, j’allais enfin commencer!

Premier obstacle, le montage des mailles en turkish Cast-On.

Je cherche sur ma tablette la fameuse vidéo. je la visionne une première fois : facile !!! Easy !!! Puis je prends mes aiguilles 2,5 et là les choses sont un peu plus délicates … la laine est toute fine, les mailles glissent, mon fil s’entortille … j’ai recommencé au moins 4 fois !!! 😣J’avoue, je n’ai pas été très bonne sur cette fois ! Pourtant rien de complexe, vidéo très claire … non rien à redire de ce coté ! C’est de ma faute ! Quand ça ne veut pas …

Au final une fois la méthode maitrisée,  je suis super contente de mon nouvel apprentissage . Super contente, de la découverte de cette technique !

L’étape de la pointe s’est faite sans problème, si ce n’est que j’avais vraiment l’impression de faire un museau … ou une tête de serpent!

Ma pointe est comment vous dire … pointue !

On s’attends presque à voir surgir une langue pointue et mes chaussettes se dresser et me susurrer en Fourchlang …

non? vous ne trouvez pas? J’exagère ? … moi ? 😉

La demoiselle avait soulevée le problème (ici) elle aussi lors de sa réalisation, et je partage son impression . Reste qu’une fois sur le pied, la chaussette se met en place sans couleuvre et sans mots !

Seconde étape, le point fantaisie ! Un point très simple mais … comme je me suis ennuyée à le réaliser ! Que c’était long … En plus ça n’avance pas !!! Heureusement dans mon coloris le point apparait bien et tous mes efforts ne sont pas vains …

On était déjà en milieu de semaine et la chef des chaussettes, La Demoiselle, devait venir pour le CSF juste avant le week end. Je voulais absolument lui montrer mon avancement, ma motivation … et c’est d’arrache pied (hohoho!) que je me suis mise au travail !

Pour m’aider dans ce marathon, je pouvais compter sur le soutien de mon fidèle compagnon, Cannelle, et sur une petite dose de glucose pour l’effort …

Au week-end , j’en étais là!

Et c’est très fière de moi que j’ai proposé une séance shooting chaussettes à La Demoiselle.

Et bien sur nous pouvions toujours compter sur l’aide de Cannelle, toujours prêt à nous divertir !!!

Le CSF nous ayant un peu électrisé, et dopé nous avons projeté (avec La Demoiselle) un max de projets, de Kal, et divers ensemble … Ma chaussette, attendait toujours crânement sur ma table de salon, que déjà je détournais mes yeux vers d’autres horizons, d’autres réalisations …

Mais cette fois la voix de la raison, a été plus forte !

la petite voix:  » Tu termines cette chaussette, et inévitablement sa jumelle (oui, j’ai deux pieds !) avant de commencer quoique ce soit ! »

Alors, j’ai attaqué la talon, la tête dans le guidon, le vent dans les oreilles, le menton rentré …

Et hop! les rangs raccourcis !

Et hop, hop hop …

Tellement à fond, tellement sans relever la tête que j’ai fais une erreur sur un rang et que je m’en suis aperçue très longtemps après … Impossible de faire marche arrière! Impensable de tout détricoter ! Comme le Titanic , j’étais sur ma lancée … j’ai eu beau freiner des 2 pieds (hohoho!) … le mal était fait !

Vous voyez le rang « imparfait » ?

Je vais devoir faire la même erreur sur ma seconde chaussette et affirmer haut et fort que non , ce n’est pas une erreur, que c’est justement tout le chic et l’originalité du modèle … Mauvaise foi quand tu nous tiens … 😉

Seconde modification (mais volontaire cette fois), pour la reprise des rangs raccourcis je reprends mes mailles en tricotant volontairement un jour.

Moi j’aime bien! une petite fantaisie …

(et puis c’est ma chaussette et je fais comme je veux !!! 😛)

Dernier round, la tige de la chaussette … Je l’avoue je l’ai tricoté avec entrain, dans le train !!! (hohoho le jeu de mots pourris !!!)

J’avais plusieurs trajets à faire cette semaine, et ma chaussette m’a suivie fidèlement dans mon sac. On a commencé à lier une vraie relation toute les deux ! J’ai pris plaisir pour cette dernière étape. Une chaussette, ça se glisse dans presque tous les sacs de femme (j’ai pas dit les pochettes de soirée !), avec les aiguilles circulaires ça ne tient pas de place, et avec ma jolie couleur, ça permet d’attirer l’attention et d’entamer les conversations ! Combien de fois mes voisins ont levés la tête de leur smartphone devant mon tricot !

Elle qui avait vue le jour sous une mauvaise étoile, un peu mal aimée, un peu chahutée, s’est vue terminée sous les encouragements et les regards émmerveillés de son public.

Comme une star, dès qu’elle pointait son bout de pied, un cercle d’admiratifs et de curieux se faisait autour d’elle !

C’est avec nostalgie et regrets que j’ai terminé ma première chaussette !

La voici :

Mais vous savez ce qui me rend heureuse ?

j’ai la seconde  à tricoter !!!

Bref! j’ai tricoté une chaussette du Kal les chaussettes de Berthes !

Tous les renseignements et les autres chaussettes ici

 

Advertisements

17 réflexions sur “Kal Les Chaussettes de Berthes …

  1. Heureusement que ton train a eu du retard, sinon tu ne l’aurais peut-être pas terminée. Même avec son petit rang de trop elle est superbe.
    Pour la reprise des mailles je fais comme toi, j’aime les « trous-trous ».
    Tu me montres la paire terminée la semaine prochaine ?

    Aimé par 1 personne

    • Comme quoi je dois être la seule parisienne a sourire quand la SCNCF se met en grève et qu’il y a du retard sur les lignes !!! Be Happy !!! 😍
      pour la semaine prochaine je pense que ça va être difficile, j’ai des commandes après le passage de ma fille … Mais je n’en dis pas plus !!!
      Et ce week-end : Christmas Lights in Laval !!! ✨

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu avec grande attention toutes ces péripéties… J’ai exactement la même laine que toi (même coloris) mais pour tricoter les chaussettes « grenade ». Après 3 tentatives, je ne trouvais pas mon tricot très régulier et j’ai tout défait…. 😦 Le jargon du patron n’est pas simple à suivre pour des premières. Je pense que je vais finir par en faire un châle… que je tricoterais peut-être en ta compagnie… 🙂

    J'aime

  3. Pour un truc mal parti je la trouve plutôt pas mal avancée cette paire de chaussettes. Et en plus ça a été l’occasion d’une belle rencontre !
    Sinon, je serais le réalisateur de la pub pour les fraises Tagada, je viendrais illlico presto faire une contrat à Cannelle ! Quel bel ambassadeur 😉
    Profite bien des jolies lumières ce soir ! Moi je vais attendre un jour ou deux, histoire d’éviter la foule (ourse un jour, ourse toujours !!!)

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que cette superbe rencontre a été un booster à chaussette pour moi !!! 😊
      Pour les fraises Tagada Cannelle se tient à disposition pour toute proposition sérieuse et honnête … ☺️
      Et pour les Illuminations, de Laval, j’ai vraiment été conquise et emmerveillée! Je connaissais la fête des Lumières de Lyon, et j’avais mis la barre haute en comparaison … 😍

      J'aime

  4. Tu me fais bien rire avec les péripéties de ta-tes chaussettes !
    J’ai eu beau chercher, je n’ai pas vu l’erreur ?
    Ta laine est superbe et met bien en valeur ce joli point, bon courage pour la seconde !

    Aimé par 1 personne

    • Je suis ravie si je t’ai un peu distraite avec mon récit! j’ai eu beaucoup de plaisir à le raconter … 😊
      Quand à l’erreur … si si elle est bien visible ! peut être pas trop sur la photo (l’art de savoir dissimuler ! 😉), mais en marchant vite … ça va passer !!! 😛

      J'aime

  5. Et ben, quelle belle aventure cette chaussette !!! Alors elle est juste magnifique !! Cette laine, c’est vraiment une merveille !!! C’est top que tu te sois relancée avec autant de plaisir dessus grâce à tous ces admirateurs !!!! 😀 !!! Et grâce à Cannelle et une petite dose de glucose, tout repart, c’est top !!! Bravo et vivement la prochaine !!

    Aimé par 1 personne

    • Oui, oui un vrai coup de foudre pour cette laine et cette couleur (tu t’en doutes je suppose ?😊).
      Et oui, il faut parfois peu de choses pour changer son état d’esprit … reste que je suis comme Alexia, je souhaiterai bien et solliciterai bien un café tricot pour que tu nous montres comment tricoter la paire en même temps !!!
      Quand à Cannelle … c’est une source d’optimisme à lui tout seul !!! 😘

      Aimé par 1 personne

      • Oui, je me doutais bien que cette laine t’avait … comment dire « appelé » pour que vous fassiez un bout de route ensemble !!! 😉 !!! Et ça serait évidemment avec grand plaisir que je ferai un café-tricot avec toi et d’autres bien sûr !! Vu qu’on s’est loupé au CSF, ça serait une chouette occasion !!! 😀 !!!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s