Ma cape Mimosa I AM Patterns ou un roman de cape et … d’aiguilles!

Dans la fin de l’été c’est avec entrain, passion et motivation que j’envisageais la rentrée et mes projets à venir !

Avec cette détermination, je m’engageais plus motivée que jamais dans le projet de la réalisation d’une Garde robe Capsule.

En français, « Collection Capsule », ce sont des mini-collections de pièces (incluant vêtements, chaussures, accessoires) qui s’assemblent parfaitement durant une saison. Ce phénomène est de plus en plus en vogue ces dernières années. Nous sommes beaucoup à remettre en question notre garde robe et les Capsule Wardrobes sont la réponse à notre insatisfaction.

Appliqué à la couture, l’idée est de coudre des pièces phares importantes, essentielles et indispensables dans une garde robe, pouvoir les associer entre elles et aussi pour ma part avec celles que j’ai déjà. et enfin et surtout, des pièces qui vont à ma morphologie !

Le tout étant de créer une garde robe cohérente, homogène, interchangeable. Créer une garde robe réfléchie et sur mesure !

Pour cela j’avais flashé sur le lot de patrons I AM patterns qui proposait pour un prix attractif une cape, 2 robes et 1(2) top. Chaque modèle étant lui meme modifiable en plusieurs versions. Je vous en parlais ici. La collection  I AM A STAR.

Le mois de septembre commençant plutôt dans la grisaille, je jettais mon dévolu sur la cape Mimosa pour la première pièce de ma collection Capsule.

Je prenais le temps de parcourir les sites de mercerie en ligne pour trouver le tissu nécessaire et imaginer ma version de ma cape.

J’avoue avoir hésité entre plusieurs tissus et de coloris tres diverses. (si j’avais su, naïve et innocente que j’étais …)

Mais c’est la raison (le produit étant en solde) et aussi un coup de coeur, qui m’a poussée a choisir ce tissu de chez Cousette. Un tres beau tissu en laine, avec juste ce qu’il faut de fantaisie pour égayer ma cape, des motifs pas trop gros pour ne pas alourdir ma silhouette, et une couleur qui va avec tout ! En plus c’était aussi le choix de ma fille !!!

Bref! c’est comme une gamine devant son cadeau d’anniversaire, que je découvrais mon colis avec toujours le même soin du détail chez Cousette.

Le patron est plutôt simple, juste 3 pièces: le devant, le dos le col.

C’est sans appréhension et le coeur serein que j’abordais cette cousette et que j’envisageais de la terminer pour un shooting prochain au cours d’un week end prévu à l’occasion d’un évenement particulier : les grandes marées au Mont Saint Michel.

Et portant cette cape, je dois bien l’avouer m’a donnée bien plus de peine que prévue …

Un vrai roman de cape et d’épée d’aiguilles !!!

Mais je vous raconte l’histoire …

J’avais flashé sur ce modèle pour deux raisons particulières: les poches et le col!

C’étais vraiment les petits détails qui faisaient la différence avec d’autres nombreux modèles, et c’était vraiment ces détails et finitions qui m’avaient décidés.

En effet, l’achat d’un patron pour moi est une évidence si la créatrice m’apporte un plus: que ce soit un montage particulier, une coupe originale et surtout une finition pour me faire progresser.

Ses poches, allaient être pour moi l’occasion d’apprendre et d’augmenter mon savoir couturesque !

Et là, première déception les explications tres succinctes avec l’avertissement  » coudre les poches uniquement si votre niveau de couture vous le permet. Niveau intermédiaire ou confirmé uniquement. »

Bref! si tu n’as jamais posé de telles poches, passe ton chemin !

Bon, il faut être franche et honnête, il y a bien quelques schémas et explications mais rien à voir avec les explications d’autres marques chouchous auxquelles je me suis habituée !

J’ai donc cherchée sur internet d’autres explications. Tout d’abord cherché le nom de ce type de poches. Poches paysannes ? semble-t il ? Et j’ai bidouillé comme j’ai pu …

(Apres discussion, passionnante et passionnée avec une couturière confirmée, Mathilde de Mathilde …au fil des heures j’ai obtenu depuis grâce à son aide un pas à pas détaillé ! ce sera pour une prochaine version …)

Parce que comme des poches passepoilées, ce type de poches ce n’est pas spécialement difficile mais plutôt méticuleux et précis !

Ceci était mon premier désappointement.

Ce modèle donné pour facile et pour débutant est réalisé sans doublure (optionnel pour le col). « Il est conseillé d’utiliser des tissus bords francs et juste de terminer le bas de la cape avec du biais si les bords s’effilochent  » …

Je peux pas le nier on nous avait prévenu !!!

Mais voilà mon magnifique tissu que j’aimais d’amour est … un peu comme un arbre à l’automne ! Vous voyez ? Un peu de vent, un frémissement dans les branches, un choc sur le tronc … et les feuilles tombent par terre !

Ben mon tissu , c’est pareil ! il suffisait que je le prenne pour voir tomber les les fils …

Inutile de vous dire que j’ai couru acheté les 3M20 nécessaires et obligatoires !

Mais, le biais est juste prévu pour la finition du bas sans ourlet ! Et moi après avoir guenillé pour mes poches, mes marges de couture avaient fondues comme neige au soleil, et mon tissu épais cousu en plusieurs épaisseurs ne me permettaient pas trop mon point de surjet machine qui auraient stoppé l’hémorragie. Enfin, ces finitions bords francs me laissaient vraiment un gout inachevé pas propre! Surtout au col …

Bref! j’ai terminé TOUTES mes coutures par la pose d’un biais et à la MAIN, à cause de l’épaisseur des coutures et pour un travail plus précis.

Pour la même raison, la doublure que j’avais prévu pour mon col a été supprimée. Mon tissu déjà épais ne retombant pas du tout de façon satisfaisante avec l’association d’une autre matière.

Biais again !

Au final, je pense que je n’ai jamais passé autant de temps pour les finitions d’un vêtement et cette couture qui devait être rapide a pris la tournure d’un parcours du combattant, où tel un fier héros je devais combattre pas à pas et aiguille à la main à toutes mes déconvenues !

Ma cape achevée, je partais en direction du mont Saint Michel en ce week end du 7 Octobre.

Mais comme Saint Michel terrassant un dragon en haut de l’abbaye, je succombais sous la flèche acérée d’une grippe pernicieuse et féroce en ce week end et c’est fièvreuse et tremblante, le nez qui coule et les yeux rougis que j’assistais au spectacle grandiose et terrible de la nature recouvrant la baie. Je fus incapable de poser pour la séance shooting, et ma cape pourtant achevée avec diligence devait rester encore dans l’ombre.

Quand ça veut pas …

Le séjours passèrent … (Il m’a fallu du temps pour surmonter les microbes)

C’est seulement maintenant que je peux jeter le projecteur sur mon projet !

C’est sur les bord de l’Oise, sur mon parcours de run pour ceux et celles qui me suivent sur IG, et par une tres belle journée d’automne que je peux ENFIN vous présenter ma version de la cape Mimosa .

Le col bien montant, permet presque de faire office de capuche !

Pas de courant d’air…

Au final je suis tres contente d’avoir soigné mes finitions et gansé mes poches, car comme vous pouvez le constater, je peux tout montrer sans rougir , même quand je lève les bras !

Poches qui tombent pluto pas mal pour des premières …

Alors au final qu’est ce que je pense de ma cape ?

Tres chaude, couvrante et confortable …

… juste parfaite pour les fraiches journées d’automne.

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

31 réflexions sur “Ma cape Mimosa I AM Patterns ou un roman de cape et … d’aiguilles!

  1. Super jolie cette cape et le tissu est magnifique.
    Elle doit être agréable à porter lors de ballades en cette période.
    Malgré tes déboires, bravo pour cette réalisation !

    Aimé par 1 personne

  2. très jolie facile à porter en cette saison ma Zabeth bien pour se balader dans les vieilles rues de Pontoise ou sur les bords de l Oise
    ah oui cette cape est restée dans l ombre au Mont St Michel tellement que tu as été foudroyée par cette grippe

    Aimé par 1 personne

    • Tissu tres chaud en plus et bien doux ! Quand aux finitions, c’est plus fort que moi il faut que ça soit assis propre à l’endroit qu’à l’envers … déformation de brodeuse ? 😉
      Quand au shooting, je transmet avec plaisir à mon Homme !

      J'aime

  3. Mais elle est magnifique !!!! De l’intérieur comme de l’extérieur !!! Ces finitions … elles sont sublimes !!!! Je suis vraiment très impressionnée par le tout le travail, à la main (!!!) que tu as accompli avec ce biais !!! Mais ça en valait tellement la peine, effectivement, tu peux bouger avec ta cape sans te soucier de ce qui sera visible ou pas !!! Une petite pépite ce projet !!! Et effectivement, bientôt tu oublieras tous les soucis qu’elle t’a causé pour vraiment apprécier tout son potentiel !!!!! Bravo !!!!

    Aimé par 1 personne

    • Venant de ta part, je suis tres tres touchée et flattée !!! Je suis comme toi une maniaque des finitions ! 😉. Et même avec un tissu bords francs je pense que je poserai quand même un biais, c’est la petite touche finale ! Ou alors la doubler entièrement ? On en reparlera à l’occasion …😍

      Aimé par 1 personne

  4. Quand j’ai vu les photos (avant de lire le texte), j’ai cru que tu nous présentais un vêtement acheté dans le commerce ! Elle est tout simplement parfaite, je ne vois aucun défaut ! Tu es incontestablement aussi douée en couture qu’en tricot ou en crochet. Le tissu est original et très beau. Une belle réussite malgré tes déboires ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Rooooh! Merciii ! Je suis très touchée et ravie qu’elle te plaise ! ❤️
      Mes déboires proviennent en majorité de mon tissu pas adapté au modèle … mais je ne regrette absolument pas mon choix ! 😉

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai toujours adoré les capes, un rêve de petite fille je crois, et la tienne me plaît beaucoup beaucoup ! Joli choix de tissu et superbe coupe qui tombe vraiment bien.
    Je compatis pour tes ganses cousues à la main, mais parfois c’est vraiment la seule solution, quand il faut il faut ! J’ai moi-aussi une cape maison gansée main que je me suis cousue il y a quelques années et que je trouve maintenant trop longue. Régulièrement je pense à la retoucher, mais l’idée de cette ganse qu’il faudrait découdre et recoudre … ça me bloque 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s