Berlingot pour chaussettes en voyage…

Aujourd’hui, petite cousette utile !

Lorsque j’ai vu les berlingots pour tricot que Rose du blog Dream Little Doll a cousu ( ici), j’ai de suite craqué !!!

Il est vrai que nous partageons toutes les deux beaucoup de gouts en commun et que même si un océan nous sépare, je me sens tres proche d’elle par nos passions communes et nos envies, aspirations, inspirations souvent identiques .

Toutes ces créations sont faites avec gout et présentées toujours avec beaucoup de charme.

Cette petite présentation, pour vous dire que j’ai flashé sur sa dernière création « Berlingots….my little triangle bags! » (clic-clic)

Et là, j’ai eu comme une évidence: c’est exactement ce qu’il me faut pour mettre mes encours chaussettes lorsque je me déplace !

Comme beaucoup de parisienne je passe beaucoup de temps dans les transports, et j’aime bien utiliser ce temps pour avancer des petites ouvrages qui ne tiennent pas trop de place comme des chaussettes (ou des mitaines ).

Et ce berlingot avec une forme allongée est juste … parfait !!!

Pour le personnaliser, j’ai choisi de le broder

broderie en accord avec son contentant et son utilité …

Comme dirait ma fille : « une mamounette au travail ! »

C’est un modèle de Vanessa Ouache-Sarrazy

brodé au point de tige en 2 couleurs

Le petit plus de ce modèle c’est qu’il est réalisé sans coutures apparentes et presque réversible !

J’ai choisi un tres beau tissu, un cadeau d’une amie, Alexia du blog La Demoiselle D’octobre

Un tissu gardé soigneusement comme un trésor et qui attendait sagement une utilisation digne de tout ce que représente à mes yeux mon amitié avec Alexia. 😘

Ayant participée aux deux Kal chaussette organisés par La Demoiselle D’Octobre (ici pour les Chaussettes d’Hermione et  pour les Chaussettes de Berthes), j’ai trouvé que destiner ce berlingot pour les ouvrages chaussettes, c’était un petit clin d’oeil !😉

C’est un tissu avec du rose et un imprimé fleuri-rétro comme je les aime !!!

Dommage que le curseur ne soit pas réversible …

Aussi « propre »à l’intérieur qu’à l’extérieur … j’adore ce genre de petit détail !

Parfait pour les aiguilles circulaires  !!!

La partie la plus haute permet également d’y glisser la pelote …

des petites attaches en biais rose pailleté et une petite Eiffel Tower au niveau du curseur…

… la Mine ‘s Touch ! 😍

Et comme il restait du tissu

un petit pique aiguille en forme de fleur de Cerisier

complète élégamment l’ensemble …

Cet ensemble c’est un peu une histoire d’amitié …

Merci Rose et Alexia ! 😘

 

 

L’Impatiente n’attends pas : une blouse sans blues …

Il y’a des moments dans la vie où l’on veut une chose TOUT de suite !

Une fringale de fraises, une envie de courir, un désir de repos, une soif de musique … que sais je ?

Non, non rassurez vous je ne suis pas enceinte ! Juste parfois un petit caprice, une toquade … Une envie de me coudre un petit quelque chose

Vous avez déjà eu ce symptôme de la MAC qui vous démange ? 😉

Et bien ça m’arrive assez souvent en ce moment !

Des fois je prends le temps de déguster avec concupiscence et délice ma couture, en prenant bien mon temps pour choisir mon modèle, mon tissu, positionner mes pièces sur ma laize comme un artiste sur sa toile …

… parfois, je peux rêvasser pendant plusieurs jours à des variations possibles …

Et puis des fois, c’est comme une urgence !

Alors pour ces sortes d’urgence il existe un patron merveilleuxL’Impatiente de mlm

C’est THE Blouse, pour les pressées, celles qui manquent de temps, celles qui veulent un résultat rapide sans se prendre la tête, celles qui débutent, celles qui veulent compléter leur garde robe, celles qui sont comme moi à vivre avec leur temps !

L’Impatiente est une blouse proposée avec 3 longueurs de manches : manches courtes, manches 3/4 et manches longues.

Pratique car l’envie pressante de L’Impatiente peut vous prendre aussi bien l’été que l’hiver … 😉 et ça permets de réaliser des versions différentes à tour de bras !!! (hihihi! 😄désolée …)

Vu la saison et les températures là encore je n’ai pas eu à hésiter trop longtemps ni à me poser trop de questions, évidement j’ai opté pour la version manches longues !

(quand je vous dis que parfois tout coule de source …)

J’ai pioché dans ma réserve, un tissu acheté à Laval lors d’une tournée loisirs avec mes précieux amis et en compagnie de ma jeune Padawan. (😘).

Un tissu tres fluide et léger (une viscose, je pense ?) parfait pour ce modèle. La créatrice préconise tissu souple et fluide (Batiste, viscose, crêpe, soie…).

Bleu foncé avec des petits motifs rouges, il est à la fois classique, passe partout avec juste une petite note de gaité !

Ce modèle a une forme toute simple, entre la blouse et la tunique. Sans boutons ni fermeture.

 Sa fantaisie provient d’un jeu de fronces centrées sur le devant

fronces qui assurent l’ampleur esthétique.

Le dos est droit, avec une forme arrondie pour le bas que j’aime beaucoup !

Sur un pantalon, je trouve que cette finition est tres valorisante …

On n’a pas le dos à l’air, même avec un pantalon taille basse dans les gestes quotidien de tous les jours !!!😜

Je n’ai fait aucune modification du patron, juste finition avec biais à l’encolure.

Biais fantaisie rouge, bleu et blanc .

Et j’ai rallongé les manches pour pouvoir le porter avec un pull

(j’aime bien dans ce cas laisser dépasser un peu ma blouse de la manche de mon pull)

juste un ourlet fin au bas des manches

Avec …

… ou sans pull

Une forme confortable et féminine .

Parfait pour partir en ballade en ville comme à la campagne

mon Impatiente n’a pas attendu tres longtemps pour être portée !

Photos shooting au cours d’une courte ballade de santé dans les rues de Pontoise par un dimanche frisquet .

Inutile de vous dire que je me suis caillée pour la séance … mais c’est pour vous !!! 😘

Bebe Box Parure de naissance: tour de lit, gigoteuse et carnet de santé

En vous dévoilant le mobile musical de ma Princesse ici , je me suis aperçue en écrivant l’article que je ne vous avais pas présenté ces derniers cadeaux de naissance, la parure de lit (gigoteuse et tour de lit) ainsi que le carnet de santé.

Pour ma dernière Bebe Box , un petit ensemble assorti aux couleurs de la chambre …

Du blanc pour la pureté, du gris perle pour le chic et une touche de bleu/vert /turquoise pour illuminer le tout !

Pour le tour de lit, je me suis inspirée du modèle du livre Je couds pour bébé. Je dis bien inspirée car les dimensions ne correspondant pas il a fallu que j’adapte les patrons. Vous me connaissez, il fallait absolument que je mette ma signature aussi , la Mine’s Touch ! 😍

Le tour de lit est composé d’une ribambelle de maisons, pour une petite citadine cela correspondait bien. Mais avec quelques éléments de la nature et de la campagne c’est encore mieux !!!

J’ai choisi d’apporter de la broderie sur les différentes maisons

Papillons et hautes herbes …

Pour ces broderies je me suis inspirée du livre de Christel Elbaz

(alias  Un chat dans l’aiguilleBroderie deco pour la maison

la recette :

Une pincée de point de tige, quelques points de noeuds, un soupçon de feston …

des applications et des étoiles saupoudrées …

le tout dans une palette de verts et de bleus …

Et voilà le travail !

Pour la gigoteuse, j’ai repris les tissus du tour de lit, du piqué de coton et j’ai utilisé ce patron

Une gigoteuse faite maison (de préma, 0 à 36 mois et taille poupée) – Tuto et patrons gratuits

Des étoiles argentées sur fond blanc pour le bas et des petits pois blancs sur fond gris pour le haut .

Juste en fantaisie un petit galon de pompons gris foncé.

Une grosse fermeture éclair et des pressions pour la fermeture .

Pour la tirette, du ruban de gros grain gris clair avec ma petite étiquette !

Et comme il me restait encore du tissu, le protège carnet assorti s’est imposé!

J’ai de nouveau mixé les deux tissus mais en inversant le haut et la bas, pour pouvoir broder sur la partie haute

p1210790

Une jolie petite fée pour ma Princesse

(modèle issu du magasine Mains et Merveilles BRODERIE CREATIVE n°14 Fées et lutins, créations de Claudine Orsini-Lecoq)

Pour accompagner bebe tout au long de sa vie , il vaut mieux que les bonnes Fées se penchent sur son berceau !

 

#LaParisienne en version perle

Faut il présenter encore ce patron ?

La Parisienne de Louis Antoinette a fait le buzz à sa sortie avec le Concours #hacklamode (ici) et ses nombreuses et fabuleuses versions.

Je vous avais déjà parlé de mon engouement pour cette marque (clic-clic), et en particulier pour les noms et descriptions des modèles.

Et je suis treeeeees influençable sur le marketing associé à un produit , son packaging … Une jolie boite, un petit coupon, une image, un livret, quelques dessins … et hop ! je suis conquise …

Pour ce modèle La Parisienne, la description est plus qu’alléchante à mes yeux :

Je suis #LAParisienne, la robe en trompe l’oeil « so preppy » que Kate Middleton rêverait de porter !

Moi le coté princesse, je démarre au quart de tour !!! Alors en plus rajouter le mot magique de Parisienne

« Elle habite Paris depuis moins de 3 Mois
Mais elle à déjà tout, le mode d’emploi »

Ben oui, moi je me retrouve !!!

La Parisienne, c’est plus qu’une étiquette c’est un état d’esprit …

« La Parisienne vient de province : les vrais Parisiens sont ceux qui ont rêvé de Paris, les Sud-Américains, les Italiens. Quand on a désiré Paris, on l’aime encore plus »

(Ines De La Fressange)

J’ai longtemps regardé et et comparé toutes les versions ne sachant pas laquelle je préférais … Au CSF, j’ai bien sur été sur leur stand et j’ai trouvé la même ambiance que sur leur site; le coté sympa, je me prends pas la tête, l’humour, la gentillesse et la disponibilité … Bref! j’ai craqué !

Et j’ai acheté 2 kits , dont La Parisienne. Ce kit, c’était comme une « obligation » : je DEVAIS la coudre  !

J’ai choisi le Kit  en piqué de coton nid d’abeille perle. un rose poudré que j’affectionne. Un coté nude qui permet d’être porté un peu en toute saison … Avec juste un petit quelque chose de précieux …

Déjà terminée depuis un certain temps, déjà portée aussi plusieurs fois je cherchais l’écrin pour la photographier et la photoshooter.

Et oui, j’ai la coquetterie d’aimer présenter mes réalisations dans un cadre original qui permet de masquer mon manque de confiance devant l’objectif et de compenser la qualité des photos . Ce n’est pas facile de poser, de paraitre naturelle, à l’aise (alors que les passants vous dévisagent, que le soleil vous fait fermer les yeux, que le vent vous décoiffe ou si ce n’est le froid qui vous transit de haut en bas … Que celles qui n’ont jamais été confrontées au problème lèvent la main!!!).

Alors tant qu’à faire que le cadre en vaille le coup !

Bref! toute ce long discours, pour vous dire que j’avais envisagé de faire la séance de shooting La Parisienne au Domaine de Chantilly. Je trouvais que ce patron méritait bien un cadre royal et un écrin de prestige …

… mais voilà, il y a eu les fetes, la grippe et maintenant, la fermeture annuelle !!! 😫

Quand ça veut pas …

Du coup, petit reportage chez moi, façon intimiste, façon boudoir …

C’est une robe en trompe l’oeil  …

mais pas besoin de magie ni de boule de cristal, juste une doublure sous le corsage qui permet d’associer le haut et le bas

Doublure fournie aussi dans le kit, ici, en doublure satin ton sur ton.

au dos une fermeture glissière invisible

La jupe droite est montée avec quatre plis à la taille pour l’aisance

pour ma version j’ai rallongé la jupe pour une longueur genou (et non mi-cuisse)

Je trouvais que c’était plus chic et plus tendance …

Pour le haut sur le corsage juste 2 pinces poitrines

Je n’ai fait aucune modifications par rapport au patron . j’ai un peu hésité pour faire un col Claudine. Peut être dans une prochaine version (?)

Du coup j’aime bien la porter avec un collier / col en strass noir qui rehausse bien je trouve l’ensemble

Pour le soir j’ai aussi un long sautoir de perles roses, pour donner un petit coté vintage …

C’est vraiment une robe citadine, facile à porter et à accessoiriser !

Une robe qui m’inspire beaucoup …

Comme la lecture de ce très beau livre reçu à Noel

Un livre qui va très bien dans le thème !

Voilà, je vous ai présenté ma version de ma #La Parisienne

Alors rendez vous jeudi au salon de l’Aiguille en Fete au stand de Louis Antoinette

On s’y retrouve ?

“Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque.” (Coco Chanel)

Welcome in Lalaland : Mobile musical hiver avec les patrons Lalylala …

Avec l’arrivée de ma petite Princesse, tres vite s’est posée la question du choix du mobile.

Ma jolie belle – fille est musicienne et ne voulait pas de la trop classique et éternelle berceuse de Brahms qui tourne en boucle sur un son un peu nasillard … de quoi dégouter les enfants de la musique classique !!!

Apres recherche, elle a trouvé un mécanisme de boite à musique pour mobile avec clef USB qui permet de choisir et d’enregistrer sa propre playlist.

De mon coté je suis partie en quête de petites mignonneries à accrocher . Des petits amis uniques, pouvant eux aussi être modifiables suivants les musiques .

L’idée s’est de suite imposée avec les petits patrons Lalylala . Je craque complètement …

J’ai choisi l’hiver avec ses 3 petits personnages

Woody, la Pomme de pin

Heinz, le cerf

Et Simon, le bonhomme de neige

C’est toujours un plaisir de réaliser des modèles quand le patron est clair !

(j’avoue avoir eu juste un peu de peine avec les écailles de Woody…)

Mes petits personnages sont confectionnées avec le coton Catania .

Des couleurs douces et minérales qui vont très bien avec le thème saisonnier et la déco de la chambre .

Le mobile comprenant 4 branches, il manquait un petit personnage, j’ai choisi la petite chouette du livre Tendre Crochet

Toute blanche, toute douce …

4 petits amis pour l’hiver !

Et voici le tout installé …

Pas facile de prendre la photo quand ça tourne …

Ou quand les petits amis n’en font qu’à leur tete !!!

Bon pour le coté « j’endors Bébé  » c’est pas gagné!

Vous voyez les petites mains qui s’agitent ?

Sur Vivaldi, Casse Noisette et la Belle au bois dormant, il y a de quoi danser en effet !!!

 

Petit coup de coeur dans la playlist de cette saison : Let It Go (Disney’s « Frozen ») Vivaldi’s Winter – The Piano Guys

A bientôt pour les autres saisons !!!

Foxy Scarf

« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. »

J’ai commencé l’année clouée au lit suite à une mauvaise grippe.

Sous la couette, dans ma petite chambre sous les toits j’avais parfois l’impression d’être coupée du monde, de la vraie vie, de la ville trépidante comme une usine.

… un peu la sensation de m’être perdue dans le désert du Sahara …

Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan.
Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : … « S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! – Hein ! – Dessine-moi un mouton… »

Non, non ce n’est pas la fièvre qui me fait délirer … Juste l’envie de faire naitre sous mes aiguilles un nouveau petit compagnon. Un petit renard doux et timide, qui souhaite créer des liens …

Juste un modèle au tricot qui m’a fait craquer !

Un peu de fantaisie, un souffle de poésie, un fil de douceur …

Alors dans les brumes de mes pensées fievreuses, dans les voluptes évanescentes de mon inconscient, une histoire s’est immiscée dans mes rêves …

« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. »

Cette histoire c’est un peu notre Histoire de famille.

Mon Petit Prince, sa Rose, ma Princesse, mon Aviateur, Fox and Fire …

Et c’est comme ça qu’est né mon Col Renard, mon Foxy Scarf

Mi-doudou, Mi-echarpe

Tricoté au point mousse avec la laine Phil Douce de chez Phildar .

Pas trop longue pour se lover en douceur autour du cou …

… ou simplement attendre le retour d’un ami (e)

Et juste pour le plaisir, pour la fraicheur des paroles et la légèreté de la mélodie …

A fredonner toute la journée sans modération !

Un peu de Hygge … beaucoup de douceur et un manchon bien chaud !

Le mois de janvier est pour moi synonyme de « hygge. »

La hygge c’est quelque chose de tellement danois qu’il est vraiment difficile à l’expliquer. Dans son essence, hygge signifie créer une atmosphère jolie et intime, c’est goûter de petites choses de la vie avec les personnes chères.

La lumière chaude et tamisée d’un photophore, c’est hygge.

Se creer une petite bulle de douceur avec une jolie lampe, c’est hygge

Une décoration nature avec des éléments ramassés au cours d’une balade, c’est hygge

Le scintillement  d’une bougie, c’est hygge

Pratiquer une activité créatrice, c’est hygge

partager un peu de douceur avec ceux qu’on aime … c’est hygge 

Alors quand les jours sont courts, que le froid et la brume invitent à se calfeutrer chez soi,

… moi je suis simplement heureuse …

J’aime, ces moments à passer à rever ou à lire dans un bon fauteuil emmitouflée dans un plaid bien chaud .

J’aime regarder des séries ou des films un peu rétro, un peu régressives en savourant un thé parfumé et brulant ou un chocolat fumant …

 Et quand en début d’après midi le soleil pâle d’hiver illumine la campagne et fait scintiller l’herbe givrée, si je sors j’aime aussi m’emmitoufler dans de nombreuses épaisseurs, dans des grandes écharpes moelleuses et dans des couches de laines superposées .

Mon bonnet sur mes oreilles, mes gants aux mains, j’ai encore besoin d’un peu de douceur …

Alors j’ai trouvé la solution !

Un manchon en fourure

Tricoté avec 2 laines : un brin de Phil Nounours de chez Phildar et deux brins de Phil diamant de chez Phildar également.

Le Phil Diamant, un peu brillant apporte juste une petite note scintillante tres discrète.

Le Phil Nounours, donne le coté chaud et fausse fourrure que j’aime beaucoup !

Tricoté en rond au point mousse, c’est le modèle simplicité par excellence !

J’ai réalisé un tube (désolée, je n’ai pas noté le nombre de mailles)

et après avoir rabattu les mailles je me suis servie du fil de montage et du fil de fin pour resserrer les 2 extrémités.

au crochet avec 2 brins de Phil Diamant, j’ai réalisé une chainette pour servir d’attache et pouvoir porté mon manchon librement au poignet.

et petite touche finale j’ai accrocher juste pour la douceur, juste pour le plaisir un énorme pompon en fourrure noir.

je l’ai réalisé avant mon week end au Luxembourg et les températures extrêmes me l’ont fait bien apprécier !

En extérieur et même à l’hotel !

mais le petit plus, c’est que de retour chez moi , il ne me quitte plus quand je me laisse aller à une actifvité hygge, mes deux mimines bien au chaud !

Le « hygge », c’est un peu la recette  du bonheur …