Tea Party 2 : Tea Nomade

Dans mon précédent article ici, je vous ai montré ma nouvelle collection de petits sachets pour le thé en vrac.

Collection commencée avec l’idée d’un échange de thé avec ma copinaute Alexia du blog La Demoiselle d’Octobre.

Une autre copinaute est venue rejoindre cet échange, Rose du blog Dream little Doll.

Rose habite au Quebec, et a un peu la nostalgie de la France … Pour ma part, son pays et ses grands espaces m’ont toujours fait rever et rien qu’en regardant ces photos sur Instagram je voyage …

Elle m’avait envoyé un adorable petit paquet avec quelques échantillons de thé, bien anglo saxons, entre autres ceux d’une marque célèbre qu’on ne trouve pas chez nous au slogan tres évocateur … « Keep Calm and Carry On »

Pour la petite histoire (et oui une passion commune à toutes les 2!),  » c’est un slogan créé pour la seconde guerre mondiale en Angleterre pour rassurer les gens et cela ne s’est pas fait. Les posters ont été brûlés mais il y a quelques années un gars a acheté aux enchères des choses et il a retrouvé un poster … Il a repris le slogan et la marque. Hyper populaire chez nous et en Angleterre. 😉.  » m’a expliquée Rose lors d’échanges de commentaires sur notre compte Instagram.

La petite touche So British, et en plus le coté historique … : j’ai bien sûr complètement craqué !!! 😍

Je souhaitais de mon coté, lui envoyer un peu de chez nous …

Des tisanes Bio, et de nos campagnes.

J’ai trouvé ce que je cherchais avec la marque les 2 Marmottes. Une entreprise française, savoyarde (un petit souvenir nostalgique de mes montagnes … ❤️ et animal fétiche dans notre petit famille !)

« Les 2 Marmottes savent ce qu’elles veulent et tiennent leurs promesses ! Dans la joie et la rigueur, elles nous régalent avec des tisanes et des thés qui chouchoutent les esprits et les corps, en nous offrant la nature à l’état pur. »

Et comme l’hiver semble tres loooooooong chez Rose, quelques plantes pour la réconforter !😘

Tisane de Nature et Découvertes, au nom évocateur:  Tisane Bien Passer l’hiver

Mon choix effectué, je voulais lui confectionner un petit packaging parfait pour traverser l’océan et version pour le voyage.

J’ai ainsi réalisé une petite pochette Tea Nomade, pour glisser les sachets (thé ou tisanes) et emporter partout !

Réalisé en lin rose poudré. Et ou la couleur était une évidence depuis le début !

il est bien sûr orné d’une broderie sur le devant

broderie estivale et fleurie, représentant un petit bouquet de pâquerettes

Brodé en trois couleurs, jaune d’or, vert tendre et blanc

et relevé d’une petite touche  de rose vif !

les coeurs des pâquerettes sont faits au point de noeud, les pétales au point de bouclette et point lancé

les tiges au point de tige et les feuilles au passé plat

L’étui est tout gansé de biais rose pailleté

et j’ai réalisé une surpiqure vert tendre pour souligner la bordure

Avec un système de boutons et de lien pour la fermeture

bouton rose et fleuri dans le thème !

(ce système permet de serrer plus ou moins l’étui en fonction de l’épaisseur des sachets)

A l’intérieur une double doublure composée d’un tissu vert à pois crème et de son complémentaire rose à pois crème

pour compartimenter et séparer chaque sachet comme un présentoir

ma petite étiquette pour la Mine ‘s Touch

… il ne restait plus qu’à choisir une jolie carte pour signer le tout !

Le choix a été aussi facile, un petit clin d’oeil à la Capitale avec sa si jolie effigie  …

… et bien sur dans les mêmes tons !

Quelques petites bricoles en plus (pas trop pour que le paquet ne soit pas trop lourd …),

mon cadeau était prêt et envoyé !

Voici ma réalisation de Tea Nomade que je vais certainement dupliquer en plusieurs versions …

et comme vous m’inspirez, peut être aussi sur les bonnes idées de Catherine une version

café / Ricorée

Mais c’est une autre histoire … A suivre !

Rituel à l’heure du thé

Aujourd’hui je veux vous parler d’un petit rituel dans ma journée, l’heure du thé .

Comme beaucoup d’entre vous je suis une amatrice de boissons chaudes: thé, tisanes, roiboos

Il y aurait toute une étude à faire entre les tricoteuses et l’eau chaude ! Comme si le fait de laisser lentement infuser les plantes dans de l’eau à peine frémissante pouvait trouver un parallèle ou une complémentarité avec le doux cliquetis de nos aiguilles et le lent cheminement de l’avancée de notre ouvrage au fil de nos pelotes …

Quand on prend une tasse de thé, le temps s’arrête . C’est une parenthèse dans nos vies .

Juste le temps que le sable s’écoule dans le sablier

3mn pour le thé vert, 5mn pour le noir et 7 mn pour les infusions …

Tant qu’à faire les choses, les faire dans les règles !

Et en matière de thés, je suis comme dans la vie, gourmande et curieuse

je ne suis pas du genre à  boire toujours la même chose !

ça dépend du moment, de la saison, de mon état d’esprit, de … beaucoup de choses en définitive !

Et comme pour la couture, je suis très sensible au packaging , au noms et à tout ce qui entoure le rituel …

Une jolie boite avec des paillettes

Un nom évocateur de fêtes

de lieux mythiques

de romans célèbres

c’est comme une invitation au voyage

et comme l’heure du thé est aussi un moment de convivialité, j’aime aussi partager avec des copines mes coup de coeur, faire des échanges et pouvoir emporter partout en petite quantité mes plantes .

Devant le manque d’homogénéité de mes sachets, (suivant les marques et les distributeurs), j’ai réalisé des petits sachets en lin brodés. de même taille, de forme identiques et dans une unité de tissus et de couleurs .

du lin naturel beige et trois couleurs de fils à broder.

Chocolat, crème et cerise griotte !

Petits sachets au format, de ceux du commerce.

Avec un lien coulissant pour les fermer

et une broderie personnalisable et gourmande pour les décorer

sur le haut une attache pour éventuellement accrocher une étiquette

(avec ma petite touche rose paillette !)

mon étiquette Rose and Mine sur le bas du sachet

Pour la broderie j’ai pris mon inspiration dans le livre de Marie Suarez Le point de tige rouge

des petits motifs que j’ai décliné en couleur avec mes points personnels

(quelques variations de points pour donner un peu plus de relief aux motifs)

un cupcake joufflu et gourmand surmonté d’une cerise gourmande

 point de tige, point de feston, passé plat et point de satin

Une tasse fumante aux saveurs de points comptés

Point de tige en 2 et 3 fils et point de croix

ou une autre tasse façon « coup de coeur »

point de tige, passé plat et point de bourdon

au dos des sachets quelques points, fleurs, étoiles ou oeillets viennent décorés discrètement les sachets

Voici, les trois premiers de ma gamme Tea Party

suivant mon humeur et mon inspiration, il y en aura sûrement d’autres …

pour que l’heure du thé reste à jamais un moment à part

« Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,

La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. »

(l’Invitation au voyage. Baudelaire)

le premier est pour ma fille qui se déplace de maisons en maisons dans sa vie d’étudiante nomade

et qui aime à transporter avec elle bien plus que des saveurs aromatiques …

le second est pour ma chère tricopine Alexia du blog de La Demoiselle D’Octobre qui est à l’origine de nos échanges de thé

Une autre tricopine est venue se joindre à nous dans ce partage de saveurs

Mais pour traverser les océans, j’ai eu envie d’un nouveau format de Tea Nomade

A suivre tres bientôt sur Air Rose and Mine !

Et vous? Aimez vous partager votre thé à plusieurs ?

Grenadine et Chocolat

Je vous présente mon dernier petit ouvrage en laine : mon cache épaule Grenadine et Chocolat 

C’est un modèle japonais réalisé au crochet. Issu du livre les éditions de saxe Echarpes, snoods, capes & cols au tricot et au crochet. clic-clic. J’adore vraiment ce bouquin, avec des modèles très variés, des accessoires qui changent notre garde robe !

Il est travaillé avec la laine ECLAIR Bergère de France col hibiscus (ici) et ABAKAN de Bergère de France col écru ( ici)

J’ai utilisé un crochet 4,5.

Un joli point d’éventail . Des motifs en relief qui rendent ce modèle absolument charmant, garantissant une allure très féminine.

Le modèle initial se terminait en haut par la même bordure qu’au bas avec des petits  picots rapprochés comme un galon de pompons.

pour ma part pour lui donner une touche perso et plus actuel (la mode quand tu nous tient …), j’ai effectué à l’encolure deux rangs de mailles serrées en fourrure .

Et voilà porté !

Un petit modèle pour réchauffer mes petites robes noires…

Et accompagner ma nouvelle coupe de cheveux !

Mon bandeau toqué

Quand je l’ai découvert avant Noël (son article est paru le 11 décembre), j’ai tout de suite craqué!

Je vous parle du bandeau au point d’étoiles de chez Carofoliz ici.

J’avais déjà été fan de son bonnet à torsades que j’avais réalisé avec beaucoup de plaisir ( ici) et ce bandeau et ce nouveau point, pour moi est devenu une priorité dans ma do-liste pourtant bien longue en cette période de l’année, juste avant les fêtes …

IL FALLAIT QUE JE LE TRICOTE !!!

Je ne sais pas si ça vous arrive: vous avez plein, plein de trucs à faire et là tout d’un coup, une force mystérieuse (peut être le coté obscure de la Force avant la sortie de la célèbre saga interplanétaire …) , vous lachez tout pour réaliser un ouvrage qui vous apparait comme prioritaire… 😉

Le bandeau, , c’est l’alternative entre rien (dommage! 😞) et le bonnet (parfois trop chaud!😜).

Le bandeau, il va avec tout !!! Un peu sport wear, chic et citadin … on l’associe avec toutes nos tenues!

Nos oreilles nous disent merci de les garder au chaud, et il apporte une petite note féminine.

Voici ma version

Tricoté en laine Bergère de France, qualité Galaxie 100, une pelote suffit. J’ai choisi le colori Sangria.

J’aime bien ce prune profond avec juste un peu de brillant pour un coté girly !

Sur la version de Carofoliz, il est doublé avec une laine bouclette, le mien est doublé en polaire noire.

La polaire lui assure un bon maintien, et permet de bien ajuster sur sa tête.

J’ai particulièrement soigné la couture avec la méthode du grafting. On ne rabat pas les mailles à la fin de l’ouvrage . On les laisse sur l’aiguille et on passe un fil alternativement dans une maille du dernier rang et dans une maille du rang de montage.

Le grafting permet de joindre de façon souple et invisible les morceaux à assembler, s’ils ont exactement le même nombre de mailles. Cette technique consiste à faire passer le fil dans la maille qui lui correspond, puis à revenir de l’autre côté dans un va-et-vient entre les deux morceaux, pour reconstituer un nouveau rang de mailles.

Je vous joins un lien d’une petite video qui explique très clairement l’affaire ! clic-clic

Cette méthode permet de faire une continuité dans le point, sans démarcations.

Je l’ai tricoté avec des aiguilles numéro 8 au lieu des 6 préconisé dans le tuto de Caro. Mon bandeau est donc un peu plus large et haut et cela lui donne un petit air de toque Russe . d’ou le nom: Bandeau Toqué.

Cette petite séance photo en studio a donné envie à votre chouchou, Cannelle, le petit ourson de la blogo de venir  donner un peu de ses nouvelles!

Quand il s’agit de douceur et de chaleur il est toujours d’accord …

Le bandeau est bien trop grand pour lui, mais en snood … pourquoi pas ?

Ou alors en capuche ?

Cannelle en profite pour vous souhaiter une très bonne année 2016 créative et joyeuse, à son image ! 😘

Infos:

  • Modèle chez Carofoliz ici
  • laine galaxie 100 de Bergere de France achetée Chez tricotine une pelote
  • aiguilles numéro 8
  • point d’étoiles au tricot
  • doublé en polaire

 

 

 

 

 

Ateliers Fée Main

Nouvelle année, nouveau départ, nouveaux projets … et nouveau calendrier !

Comme une écolière à la veille de la rentrée, j’ai hâte, mais un peu intimidée aussi, de commencer mes nouvelles activités.

Pleine de bonnes résolutions, des idées plein ma besace, des projets et des réalisations plein ma Do-liste, je suis excitée et avide de partager, de transmettre et de créer.

Sur le livre blanc qui s’ouvre sur mon pupitre de travail, je vous dédicace ces quelques lignes avant de commencer à écrire mes premiers chapitres :

 » Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie d’en réaliser quelques uns » (Brel)

Pour moi,  mes rêves, vont se dérouler à La Boutik ‘Créative de Rives, au cours d’ateliers créatifs qui se dérouleront le jeudi après midi.

Le nom est déjà trouvé  Ateliers Fée – (Faire Et Emporter)- Main

Fée: trois petites lettres qui ouvrent pour moi le monde enchanté des contes, des rêves et des fantaisies…✨

C’est aussi l’abréviation de toute une thématique ; F(faire) E (et) E (emporter) ou pour nos amies anglaises un « Make and Take« , c’est à dire la réalisation d’un petit objet au cours d’un atelier créatif. (mais je préfère la version française bien plus féérique à mes yeux et plus proche de mon univers enchanté … 😉)

Comme la règle des trois unités dans le théâtre classique:

Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli
Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli.

Mon théâtre à moi ouvre ses rideaux sur un charmant atelier, bourdonnant j’espère d’une ruche d’abeilles actives et passionnées!

Faire, car ma devise à moi c’est aussi  » A faire et défaire on n’est jamais sans rien faire! « 

Faire, comme affairée, mes menottes toujours avec un ouvrage, à s’activer pour créer.

Des petites réalisations de bon goût, des petits objets à utiliser sans modérations, des décos amusantes et ludiques, des petites créations justes pour le plaisir… Bref! des petits trucs de fiiiilles !

Des petits kits peuvent être confectionnés (sur demande?) pour celles qui sont trop loin, trop occupées, trop timides (?) pour venir partager ces moments de convivialités .

Toutes les infos, renseignements, planning, horaires, thèmes etc …  sur le site : Blog de la Boutik Créative de Rives

Le mois de janvier s’ouvre tout naturellement sur la thématique des Rois.

Janvier, c’est le mois de la galette!

Pour transporter facilement et toute en élégance notre précieux gâteau (des rois ou pas !) quoi de mieux que le sac à tarte.

J’ai choisi des imprimés géométriques et colorés.

Des bleus et blancs pour l’hiver avec une pointe de vert anis pour ensoleiller nos journées , comme une brassée de mimosas une envie de printemps en plein coeur de l’hiver , une touche d’espérance en ce début d’année …

Avec ses deux longues anses qui permettent de le porter et de l’attraper facilement. On y glisse la tarte, galette ou autre dessert encore tout chaud …

Un peu de fantaisie avec une petite couronne en appliqué – transfert et des petits boutons en guise de joyaux.

Quelques petites touches perso pour la déco… Va falloir vous habituer, je suis une inconditionnelle des YoYos ! J’utilise les set Clover, Yo-Yo Makers.

Un tissu coordonné pour le dos …

Et le tour est joué!

Bon appétit! je viens quand chez vous tirer les rois ? 😉

Alors bien sur ça me donne envie de chanter:

J’aime la galette
Savez-vous comment?
Quand elle est bien faite
Avec du beurre dedans
Tralalala lalala lalère
Tralalala lalala lala

Il était une fois … Harry Potter

Il y’a deux jours c’était la sainte Alice. Mes fidèles lecteurs commencent à savoir que dans mon entourage proche, une Alice compte beaucoup pour moi.

Elle est de la génération HP, comme elle dit!

Premier tome lu et dévoré en CE1, pendant les récréations avec sa copine Marie, elle a grandit, murit avec ses héros. Ensuite sont venus les films, et en parallèle la lecture en anglais.

Ben! oui, à force de lire et relire en français, on commence à connaitre les répliques par coeur et c’est une très bonne méthode pour apprendre la langue de Shakespeare. Une façon aussi de s’assurer que l’on a goûté à toute la moelle, la quintessence de l’oeuvre, qu’on n’est pas passé à coté de quelque chose …

Bref! vous avez compris : Harry Potter c’est son essence même !

Pour sa fête, j’ai eu envie de lui faire un petit clin d’oeil!

J’avais vu il y a quelque temps sur son site, Crochetons-nous dans les bois … cet article Edwige la chouette . Une chouette au crochet avec un  mécanisme musical à ficelle; et pas n’importe lequel… le thème de la bande originale d’Harry Potter !

Tout de suite j’ai pensé à ma fille ! je me suis dit :

 » Car ça c’est vraiment toi
Ca se sent
Oui, ça c’est vraiment toi
Ca se sent, ça se sent
Ca se sent que c’est toi

C’est rien d’autre que toi
Que toi
Non rien d’autre que toi « 

Désolée, mais moi, c’était mon groupe fétiche dans ma jeunesse, et maintenant qu’ils repartent en tournée (-une), je m’échauffe tout de suite un peu !😉

Euh! comment ça je m’égare… 😉

Bon, revenons à nos chouette(s) moutons !

  • Première étape, commande et achat du mécanisme, c’est aussi là que j’ai trouvé celui de Chtar Wars (vous vous rappelez ? ici), sur ce site Lutèce Créations
  • Seconde étape, commande et achat du patron sur le site Petits Modèles. tout est très mignon, et j’ai craqué pour un deuxième patron mais je vous en parlerai plus tard …
  • Et troisième étape , la réalisation!

Que du bonheur, le patron est très bien fait, très clair et très bien expliqué !

Ma petite chouette a très vite pris vie sous mon crochet.

J’ai utilisé ma laine chouchou en ce qui concerne les doudous , je veux parler de la Partner 3,5 de chez Phildar. Douce et facile à travailler.

  • Dernière étape, celle qui m’a demandé le plus de mal … trouver la cage !!! (merci Christine pour ton tuyau, j’ai presque arraché des mains à une autre cliente, mais bien moins motivée que moi, la dernière cage de la Foirefouille ! Quand il s’agit de mes proches, je peux devenir très féroce !!! 😄)

Et voilà !.. tadam …

Voici ma petite Edwige , prête  à être offerte ! Et confortablement installée dans sa cage pour voyager …

Prête à s’envoler par la fenêtre pour rejoindre sa nouvelle maison et envoyer des messages d’amour entre sa propriétaire et moi ! ❤️

« Bien sûr que ça se passe dans ta tête, Harry, mais pourquoi faudrait-il en conclure que ce n’est pas réel ? »

Petit renard des bois

Avec mes restes de tissus velours et renard de ma tenue Foxy ici  j’ai réalisé une petite cousette Bébé.

C’est un petit ensemble pantalon et brassière cache coeur réversible.

Pour les premiers mois il faut des vêtements pratiques mais ça n’empêche pas un peu de fantaisie et d’élégance !

Ce petit ensemble est composé d’un petit pantalon à taille élastique entièrement réversible et de sa petite brassière cache coeur pour habiller bébé plus facilement.

Reversible suivant l’humeur, la météo …

J’ai bien aimé le coté un peu japonisant de ce petit haut qui colle parfaitement avec le coté « kitusuné » (en japonais signifie renard et esprit magique) de mon tissu .

Bien pratique avec son lien et sa pression on le croise aisément et des deux cotés !

Je me faisais une montagne de la pose de pressions, car chaque fois que j’avais voulu faire l’essai en achetant un kit en grande surface ça avait été un échec total !!!

J’ai investi dans la pince et accessoires de chez Prym et là …en toute facilité et du premier coup ma pression était posée !

Petit investissent que je ne regrette pas du tout et que je conseille fortement surtout pour les vêtements bébés .

Et sur si on le met du coté imprimé, on pressionne à l’intérieur :

et on noue à l’extérieur:

Le pantalon est quand à lui tout simple, juste élastiqué pour le confort et avec un volant froufrou à la taille pour la fantaisie .

Vu la taille de ce petit ensemble, vous imaginez bien que Cannelle a voulu tout de suite essayer !

La photo est un peu flou car notre ourson ne tenait pas en place …

Et le voilà partie dans une sérié de galipettes !

Infos:

Foxy. Ou un Pyj’ Fun pour rentrée cool !

Quand j’ai décidé de ma re-lancer dans la couture j’ai errrrrrrrrré des heures entières sur les sites de tissus en ligne. 😮

Et  là, il faut avouer on a l’embarras du choix et les combinaisons patrons/tissus étant multiples et infinies j’étais complètement perdue et incapable de me décider sur un modèle précis .

Et puis je suis tombée sur ce tissu coton de renard stylisé sur fond gris et j’ai eu un déclic : ma première cousette serait à partir de ce tissu et Of Course pour ma fille !!! 😘

Pourquoi allez vous me demander?

Tout vient de cette vidéo et de ce clip , une Private Joke chez nous. Quand on n’a pas trop la pêche on la regarde et ça repart !Un peu notre cri de guerre et de ralliement . La choré est juste magique, nous on adore ! 😄 Allez y, entraînez vous !

D’autre part ma fille qui adore la musique et la mode est une fan de la boutique Kitsuné ( label discographique français et ligne de vêtements) dont le logo est … un renard

Kitsuné en japonais signifie renard mais aussi esprit magique.

C’était tout décidé!

Avec un tel tissu j’optais pour une petite tenue d’intérieur cool pour les soirées pyj’ et les grasses mat’ des After.

Assorti à un coupon de velours milleraies couleur rouille, se serait parfait !

A ce stade, il fallait trouver le patron. Apres recherche (et quelques échanges avec Mathilde !😉), je cherchais quelque chose de simple (pour mon premier vêtement, mieux vaut ne pas se planter!), confortable et jeune.

J’ai fait l’acquisition du livre de Charlotte Auzou ici ainsi que celui de l’atelier de Blousette Rose ici.

Deux livres que je recommande vraiment!

Les modèles sont variés et peuvent être déclinés avec d’infinies compositions. Les détails sont vraiment top sur des patrons simples et classiques.

Les explications sont très claires et la marche à suivre en photos permet de bien comprendre toutes les étapes.

Si vous vous inscrivez sur le site de Blousette Rose vous recevez un super gentil mail de bienvenue pour vous encourager!

J’aime vraiment toute l’ambiance qu’elle sait créer.

Ainsi quand elle relate à son papa « l’histoire  » de son livre:

Il était une fois Nana. Nana aimerait bien apprendre à coudre. Elle a hérité de la vieille machine à coudre de sa grand-mère. Un dimanche, elle s’est lancée et a tué un drap de lit pour se bricoler une robe avec des ourlets à l’arrache style poncho indien. Impossible d’y passer la tête…Mais bon, elle était fière tout de même parce qu’elle a pu la récupérer pour déguiser sa fille en péruvien au spectacle de fin d’année. Incroyable tout ce qu’on peut faire avec des épingles de sûreté! La prochaine fois, elle se dit que ce serait peut-être mieux de commencer par une petite trousse… Même si en réalité, elle rêverait de se faire un short doré. … (la suite ici)

Bref! Vous l’avez compris ces deux livres vont être ma bible mon fil rouge dans les mois à venir …😊

Et c’est avec le modèle du mini short de Charlotte et du tee shirt Kaki de Blousette Rose que j’ai composé mon pyjama.

Et voilà !

De face:

et de dos:

J’ai beaucoup aimé les finitions du short: en arrondi avec des parementures que j’ai choisi de faire dans un tissu contrasté pour la fantaisie.

Pour le top j’ai suivi l’idée avec le petit triangle qui rappelle les finitions du short:

Et toujours dans un soucis du détail j’ai coupé le devant et inséré façon passepoil le velours.

Tout le haut du Top est doublé par des parementures en tissu renard pour des finitions plus soignées au niveau des emmanchures et de l’encolure.

Et voilà : ma première cousette un petit pyj’/tenue d’intérieur pour des dimanches cocooning , des veillées séries TV ou des petits dej’ tardifs …

Tenue approuvée par Cannelle

Alors, elle est pas cool la rentrée ?

Et comme il reste du tissu… affaire à suivre ! 😉

Infos:

Rêve d’Ange … : Le Beguin (tuto)

Pour accompagner ces petits chaussons ailés ici, il fallait bien un petit bonnet assorti!

Si mon Petit Ange, comme Le Petit Prince, part à l’aventure , pour explorer d’autres planètes il ne faudrait pas qu’il ait froid à ses oreilles …

Pour un bonnet de naissance , je trouve que la forme « béguin » est celle qui est la plus facile pour habiller bebe et qui s’adapte le mieux à toutes les morphologies de tête. Parce que oui, si on peut prévoir à peu près la taille du nouveau né,  j’ai remarqué qu’on pouvait avoir des surprises pour sa tête !

Le béguin est de plus très simple à réaliser en fait c’est un « T ». On peut ainsi vraiment personnaliser et laisser libre cours à son imagination …

Le mien est simple, en jersey endroit avec juste une petite finition en Dents de Chat pour la bordure , et une bride d’encolure au crochet.

Deux petites ailles au dos du bonnet font le petit rappel avec les chaussons.

J’ai fait le choix de ne faire aucun point fantaisie pour que ce béguin soit vraiment mixte, il peut convenir aussi bien à un baby boy que à une baby girl.

J’ai utilisé la même laine que les chaussons Pur Angora de Phildar . Cette laine se suffit à elle même sans besoin de fantaisie dans le point. Le jersey la met très bien en valeur …

Et voici l’ensemble sur mon mannequin chouchou!

Les infos :

  • Laine Phildar Pur Angora ou laine équivallente
  • Aiguilles n°3
  • Crochet n°3
  • Points utilisés:

Jersey endroit (un rang endroit, sur l’endroit un rang envers sur l’envers)

Dents de Chat : 1m end, *(1 jeté, 2m ens)* répétez jusqu’à l’avant dernière m, 1m end

Mailles serrées

 

Tuto:

naissance à 3 mois, (3 à 6mois)

Béguin:

Avec les aiguilles 3 monter 75 (81)m;

Tricotez 6 rangs jersey endroit

Au rang suivant faites un rang de Dents de Chat qui servira à faire l’ourlet en repliant du bord du béguin.

pour cela tricoter comme suit sur l’endroit du bonnet.

1 m end , *(1 jeté, 2 m ens)* jusqu’à l’avant dernière m, 1 m end

Rang suivant (sur l’envers) tricoter toutes les m à l’envers, jetés compris.

Ces 2 rangs forment des petits trous-trous qui permettent de plier facilement et avec charme la bordure.

Continuez en jersey end jusqu’à obtenir 10 (11) cm

Rabattez alors 25 (27) m à droite. continuez jusqu’à la fin du rang;

Au rang suivant rabattez  25 (27) m en début de rang.

Travaillez ensuite sur les 25 (27) m du milieu

Tricoter pendant 10 (11) cm puis rabattre en une fois toutes les mailles.

Votre béguin, a la forme d’un T.

Replier la bordure jusqu’à la ligne de jours et coudre souplement à petits points .

Faire la couture des 2 cotés du béguin.

Bride d’encolure:

Avec le crochet n°3 faire une chainette de 70 m environ, puis à la suite en piquant dans le bas du béguin 40 (43) m c’est à dire à peu près une maille sur deux, puis de nouveau une chainette de 70 m.

Travaillez ensuite pendant 4/5 rangs de mailles serres sur toutes les mailles;

Arretez le travail .

Ailes :

Avec les aiguilles 3 monter 7 m

Tricoter 2 rangs en jersey end

Au rang suivant:

-3m end, 1 jeté, 1m end, 1 jeté, 3m end

-4m end, 1 jeté, 1mend, 1 jeté 4 m end

-5m end, 1 jeté, 1m end, 1 jeté, 5 m end

-6m end, 1 jeté, 1m end 1 jeté, 6m end

Puis commencer les diminutions:

-1m end, 2m ens, 9 m end, 1 surjet simple,1m end

-1m end, 2m ens, 7 m end, 1 surjet simple, 1m end

-1m end, 2m ens, 5 m end, 1 surjet simple, 1m end

-1m end, 2m ens, 3 m end, 1 surjet simple, 1m end

-1m end, 2m ens, 1 m end, 1 surjet simple, 1m end

-1m end,  1 surjet double, 1m end

-1surjet double

Rentrer les fils et refaire une seconde aile semblable

Coudre au dos du bonnet.

Bravo, votre béguin est terminé !

Dans la chambre de Lili .

Dans la chambre de Lili, il y a du Rose and du Love. ❤️

Pour m’amuser un peu, j’ai succombé à la douce folie du tricotin et des lettres tricotées …

… et j’avoue que du bonheur !!!

Le tricotin, c’est tout d’abord des souvenirs d’enfance, la nostalgie du temps de la petite Mine dite « casse pied les mirettes », qui ne tenait pas en place, qui ne marchait pas mais qui courait et qui piaillait toute la journée ! Pour une pause de calme ma Mamie m’avait donnée un tricotin et pour m’apprendre les rudiments me chantait la chanson:

« J’attrape le voleur

Je lui passe la corde autour du cou

Et je le jette par la fenêtre « 

(je passe sur le coté très moralisateur de ladite chanson …😉)

Bref! j’avais appris le tricotin, et j’aimais ça !!!

Et j’en ai fais des km de tubes qui ne servaient à rien …

Mais ça c’était avant !!!

Avant l’ère des lettres tricotées …

J’avais souvent regardé ce phénomène sur la blogos. J’ai toujours trouvé ça tentant, mais je gardais le souvenir que le tricotin c’était looooong  … long comme la vie des rats !

Et puis un jour j’ai franchi le pas , j’ai investit dans un tricotin automatique : et c’est magique !

Une facilité, rapidité et régularité … un nouveau monde de possible s’ouvre à moi … j’étais … Happy !

Alors je me suis lancée dans une petite déco.

Tout en douceur, pour une petite chambre d’enfant …

Un petit cadre avec lettres tricotées et un petit pot à crayon avec une déco assortie.

Voici la marche à suivre :

Matériel:

– Laine fine  style Détente de Phildar ou du coton style Catania de Schachenmayer

– Du fil métallique de fin diamètre

– Un tricottin automatique

– Une toile lin montée sur cadre

– Ruban autocollant décoré fantaisie

– Pistolet à colle

Pas à Pas:

– Tout d’abord sélectionner le mot ou prénom et l’imprimer à taille réelle avec une jolie police.

– Placer le fil sur ma feuille en suivant les courbes et les liées des lettres pour avoir une idée approximative de la longueur souhaitée pour mon tube tricotin.

– Re-déplier le fil et et mesurer .

– Confectionner la longueur de tricotin . (en suivant bien les instructions, pour la mise en place du fil et du poids . On peut chanter en tournant la manivelle, mais ça c’est en option !!!).

– Glisser à l’intérieur du tube tricoté le fil métallique . ( il faut y aller doucement pour ne pas tirer des mailles. On peut pour plus de facilité, entourer le bout avec du scotch et retourner en boucle ).

– Décorer avec le ruban autocollant votre cadre comme vous le souhaitez

– Coller au pistolet à colle vos lettres sur votre cadre.

– Décorer un petit pot en verre avec le ruban

Et voilà ! Une joule déco à personnaliser pour une chambre unique !


A vous de choisir le message ! 😍

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑