Des que le vent soufflera … en blouse Bohème

C’est plus fort que moi dès que les beaux jours arrivent, dès que l’hiver baisse sa garde, j’ai des envies de grand air, de souffle marin, d’embruns salés et de grand vent ! Des que le printemps s’annonce mes cellules celtiques se réveillent, mes racines frémissent, mes sens s’orientent à l’ouest, mon sang coule versLire la suite « Des que le vent soufflera … en blouse Bohème »