Baby Box Nid d’Ange bébé  » A saute moutons … » et son tapis de jeu

Même si des scientifiques ont prouvé études à l’appuie que de compter les moutons n’aidaient pas à s’endormir, je trouve l’image plaisante et je continue à penser qu’il vaut mieux compter les moutons (surtout quand ils sont mignons!) que d’égrener les nuits blanches …

Pour que Bébé fasse bien ses nuits, voici un charmant petit nid d’ange « A saute moutons … »

Petit nid d’ange en lin ficelle

Brodé à la main au point de tige d’une petite frise moutons « fluffy »

qui gambadent dans une prairie fleurie au point de rose

Ce petit duvet est souligné d’un galon de joyeux moutons …

Il se ferme sur le coté par une glissière avec une petite tirette ornée du même galon

Galon que l’on retrouve aussi sur le côté

L’intérieur est doublé d’une popeline de coton bien douce, pour mieux emporter Bébé dans les bras de Morphée

La capuche est fermée par trois gros boutons recouverts d’un petit tissu fleuri en rappel du ton de la broderie

Le Nid d’ange a bien sur été de suite testé par mon mannequin vedette qui semble bien apprécié …

Et si malgré tout Bébé ne veut pas dormir et préfère jouer à saute mouton …

… pour accompagner le petit duvet, j’ai sorti de ma malle aux trésors, un petit tapis d’éveil, confectionné avec soins  depuis un certain temps et qui attendait sagement au Pays de la Belle au bois dormant, sa Princesse …

C’est un modèle d’un Magic Patch (il me semble)

Il est composé d’un assemblage de carrés de la même taille dans une harmonie de vert

sur lesquels sont appliqués des petits moutons facétieux en molleton

Une large bande tout autour sert de bordure et de barrière !

Bordure décorée et quiltée avec une frise de coeurs entremêlés

Chaque petit mouton étant lui même mis en relief par un point de quilting sur son contour qui rend la couverture entièrement réversible

Voilà mon petit ensemble  » A saute moutons … »

Ma petite Princesse peut dormir tranquille en tendant son Prince … ou son mouton !!!

 

Géraniums et capucines …

En mai, fait ce qu’il te plait !

Certains s’affairent au jardin moi je suis plutôt du genre à profiter du jardin …

Rever à un jardin à l’anglaise;

Un jardin comme je les aime , pas trop sage , un peu sauvage même…

« Un parc abandonné
Explosant de rosiers,
D’espace,
Les grillages ouvragés
D’un parc abandonné
Où les arbres emmêlés
S’enlacent. »

Parce que moi le jardinage, les mains dans la terre, les petites bêtes et les mauvaises herbes (que je ne différencie pas trop des autres …), c’est pas trop mon truc!

Dans ma tête je compose des tableaux où les couleurs explosent en des bouquets somptueux et naturels.

Mais devant une feuille blanche je ne sais pas peindre ce que je vois et imagine …

Alors je reviens à ce que je fais de mieux, j’assemble mes petits morceaux de tissus, je joue avec mes couleurs, je fais vibrer mes matières …

Et voilà le résultat:

 Mon dernier ouvrage Patch. Une petite nappe de jardin.

Géraniums et Capucines

Un kaleidéoscope de vert pour les végétaux, de rouille pour les grilles et de corail pour les fleurs …

Une trouée de lumière entre les feuilles

Les rayons du soleil qui jouent à travers les branches.

Comme les ailes d’un moulin, le bloc se compose de 4 carrés .

carrés tous identiques déclinés en 2 tons.

Et c’est l’assemblage de ces carrés qui va créer l’illusion du motif.

Avec les chutes, et sur le thème des assiettes de Dresde

(projet étudié le mardi après midi à la Boutik Créative de Rives clic-clic)

Une petite boite à serviettes pour accompagner les petits gouters, apéros et autres festivités extérieures de saison

Un carré doublé et molletonné en toile écru, resserré aux quatre coins par des petits rubans sur lequel s’épanouit mon assiette de Dresde aux couleurs de ma nappe, en appliqué.

Pour faire ressortir le motif, un petit point de quilting coloré suit le contour de mon assiette, comme un écho .

et en bonus le petit pique aiguilles en forme de citrouille.

Double face, comme une grosse marguerite pour empêcher les serviettes de s’envoler …

La table est installée, le rosé est au frais, je vous attends !

C’est facile pour trouver :

« La maison près de la fontaine
Couverte de vigne vierge et de toiles d’araignée
Sentait la confiture et le désordre et l’obscurité

L’automne, l’enfance, l’éternité

Autour il y’avait le silence
Les guêpes et les nids des oiseaux »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑