Mon sac vintage #Marcel

Il y quelque temps j’ai été contacté par Florence qui travaille avec Margaux de la marque Petit Patron pour tester leur dernier modèle, le fameux Marcel.

Inutile de vous dire que j’étais ravie, et tres fière de la confiance qui m’a été faite !!!

C’est vraiment un honneur d’être contacté par une marque pour tester les modèles. Un honneur et une responsabilité qui m’enchantent toujours autant avec la même passion!

Je suis tres admirative devant le travail de création, je reconnais que je suis une bonne « technicienne », réalisant avec passion un modèle, mais j’ai du mal à franchir le pas de la création. Et pourtant, le travail de test est une phase importante aussi lors de la sortie d’un modèle. je suis d’ailleurs fière de ma participation à ce test avec le retour d’une coquille dans le format d’une pièce du patron, coquille due aux cookies qui a été depuis modifiée !

J’avais eu l’occasion de réaliser déjà un des modèles de la boutique, la fameuse trousse Mia que je vous ai présenté ici.

Ce test m’a encouragé à approfondir un peu plus ma connaissance de la marque, à travers la boutique et aussi à travers le blog de Margaux, Couture Débutant. Et j’ai adoooooooré son univers !!!

Humour, décomplexité (ça se dit ?), originalité, conseils, idées, voyages … tout ce que j’aime !!! Margaux est pétillante et apporte un nouveau souffle sur la couture et en particulier sur les accessoires.

Couture débutant, mais pas que !!!

Mais revenons à notre Marcel !

Marcel est un patron décliné en 3 versions : sac, pochette et porte monnaie

Marcel est un patron au style vintage, déclinable en 3 versions allant du porte-monnaie en passant par la pochette jusqu’au sac. Sa réalisation demande peu de matériel et il est possible de coudre ces 3 versions entièrement à la main ou à la machine à coudre, à vous de choisir.

Marcel est un petit porte monnaie rétro à glisser dans son sac à main, mais aussi une version pochette passepoilée avec un fermoir plus grand, idéale pour organiser votre sac à main ou en pochette maquillage par exemple, mais aussi un sac bandoulière esprit vintage et chic avec son fermoir métal, entièrement doublé et poche plaquée à l’intérieur, à vous de l’assortir à vos tenues en choisissant les plus jolis tissus et motifs.

Ce modèle est une collaboration avec l’instagrameuse Stephanie Lanni du compte @stephetmode

Ce patron est sorti tout droit de l’imagination de Stéphanie Lanni, couturière passionnée qui signe, chez Petit Patron, son premier patron. Marcel est le premier patron à naitre dans la pépinière Petit Patron qui offre une chance à de jeunes passionnés de lancer leurs idées.

Ce test a été aussi l’occasion de découvrir son univers et d’échanger un peu avec elle. Et ça c’est toujours TOP !!!

Des la reception du patron, j’étais tres enthousiaste et je voyais de suite ma future réalisation. le plus dur étant d’attendre ma commande, le fermoir de sac Prym acheté à la mercerie Rascol

Pour le tissu, j’ai choisi une toile à l’ancienne qui colle bien avec le coté rétro de ma poignée, une tres belle Toile de Mayenne que j’avais dans mon stock depuis un moment ! J’avais le choix entre 2 couleurs, j’ai choisi la tonalité écrue /naturelle qui me permet d’assortir mon sac Marcel avec toutes mes tenues estivales !!!

Et voilà le résultat !

La couture de ce sac est simple et rapide! C’est vraiment la caractéristique de la marque. Pour chaque modèle un PDF complet avec les différentes pièces en taille réelle (marge de couture comprises!), un pas à pas détaillé et en photos et pleins de conseils et astuces.

Le sac Marcel, est d’une taille confortable qui permet de glisser facilement tout le fouillis d’une fille ! (ainsi que bien souvent celui de Monsieur qui n’a pas voulu s’encombrer de sa pochette et qui nous refile son porte monnaie au bout de quelques pas … que celles qui se reconnaissent lèvent la main !!!)

De forme arrondie, il est bien cossu, avec un large fond qui lui donne un bon maintien.

(j’aime les sacs qui tiennent tout seuls!)

Fond qui se prolonge sur les cotés pour l’aisance

Et la large ouverture permet de retrouver facilement toutes ses petites affaires !

(et ses lunettes …)

Le plus délicat est la pause du fermoir ! Pas facile de bien répartir le tissu qui a tendance à glisser … Il faut être patient et minutieux. Comme conseillé par la créatrice bien commencer sa couture par le milieu.

Apres plusieurs essais, j’ai enfin trouvé la démarche à suivre: j’ai fixé provisoirement les 2 milieux et les extrémités. Puis je me suis attaquée à la couture. J’ai fait un premier passage en passant un trou sur deux, puis un second passage dans les trous laissés libres. un peu comme une chaine irlandaise, si vous voyez …

L’essentiel étant de conserver une bonne proportion dans la répartition du tissu et de la doublure

Au final, je suis plus que ravie de mon sac Marcel !

Pour lui donner encore plus un look de fiiiiiiiille, j’ai rajouté un gros pompon bien fluffy, avec une petite chaine dorée

Je ne vais pas vous faire de mystères, j’ai encore sous le coude un fermoir de porte-monnaie et un fermoir de pochette …

La famille Marcel va s’agrandir !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Son premier Tote bag brodé et personnalisé

Les jours passent … Ma Princesse vient de souffler ses 4 mois ! 4 mois de bonheur ! 4 mois où j’ai eu la chance de pouvoir profiter d’elle, de suivre son éveil, ses progrès, ses découvertes et ses nouveaux acquis …

Mais, Bébé grandit … et bientôt juste le cercle des bras de maman et papa, commencent à être trop petit !

Des nouveaux amis viennent égayer les jours et les nuits …

Et un matin, il faut partir à la crèche !

C’est un grand jour dans la vie d’une petite Princesse !!! Encore plus grand pour la maman … Apres tous ces jours passés ensemble, à vivre selon son rythme, ses moments de veille et de repos. A profiter de ses sourires et de ses gazouillis .

Retourner à la vie trépidante professionnelle en laissant une part de soi à d’autres, que d’autres veillent sur sa petite merveille : un second accouchement !

Pour rendre cette période « plus douce », j’ai souhaité réaliser un petit cadeau, comme un cadeau de veille de rentrée des classes.

Un  petit quelque chose, pour « marquer  » le coup !

J’ai un peu réfléchi et j’ai souhaiter réaliser un accessoire de « fille « , un accessoire indispensable à toutes les « filles « : un Tote bag 

Ben oui, en général , les hommes ne comprennent pas ce besoin impulsif d’avoir plein de sacs

 » encore un ? Mais tu en as déjà plein ton placard ! « 

Ben oui, mais nous les filles on n’est comme ça, : on en a jamais assez  de sac !

… que celle qui ne partage pas me jette le premier … sac (oui, oui ! j’en veux bien !!!)

Pour ses premiers jours de « grande » fille, un Tote bag pour emporter avec elle son doudou, son bavoir … et un peu de son petit monde !

Un Tote bag brodé et personnalisé !

Un petit ensemble, sac et pochette

j’ai choisi une broderie inspirée de Marie Suarez de son dernier livre

Les Broderies de Marie & Cie « Un printemps créatif »

livre acheté et dédicacé au salon de l’Aiguille en Fête par Marie elle même!

( celles qui me suivent sur Instagram ont vu passer la photo cf en haut à droite  )

J’ai juste changé la couleur du chat

et modifié quelques points (point de tige à la place des points de piqures )

Une petite fille pleine de charme qui tient son chat dans ses bras

comme un câlin …

… sous une pluie de boutons de rose

Sur un lin blanc, le motif aux couleurs pastels ressort avec beaucoup de douceur …

Avec des surpiqures roses pour les anses et le haut du sac

j’ai choisi pour le dos du Tote bag et pour la pochette assortie un pique de coton blanc à pattes de chat

(tout à fait dans le thème !)

et pour les doublures, une petite cotonnade de mon stock

rose à petits points , tres tres doux !

sac du coup entièrement réversible !

Et vous savez comme j’aime ce genre de petits détails et ces finitions …

la petite pochette est entièrement doublée avec coutures cachées

et un petite pression (rose) pour la fermer

Et avec un lien pour ne pas la perdre et l’attacher aux sangles

Avec un petit rappel du lien 2 ruban-galon rouge sur le côté du Tote bag

qui fait encore plus ressortir la broderie naïve

Je n’ai pas oublié ma petite étiquette pour la Mine’s touch!

Et voici l’ensemble pour affronter le grand monde

Un Tote bag pour petit rat ?

pour ses futurs cours de danse ?

Il ne manquait plus q’un petit doudou à glisser dans dans le sac …

une mignonne petite souris rose hochet de chez Jacadi

Her World Is Not Enough … for My Princess ! 😘

Bienvenue en Chartreuse : mon sac filoche

Je vous présente ma version de ma filoche à moi.

Oh! Je sais, une version de plus, une filoche encore et encore …

Mais nous les filles on a jamais assez de sacs, filoches, tote bag ou autres !

On en veut toujours plus ! Que celle qui ne craque pas pour les sacs me jettent la première pierre !!!

Pas vrai Catherine ?😉

Et en cette période de rentrée, c’est bien de saison ! 😊

Et celle ci, cette filoche,  a toute une histoire, elle revient de très loin, une rescapée, une survivante …

Vous voulez que je vous raconte ?

Tout a commencé comme dans les contes, ✨ »Once upon a time … »✨, c’était il y a de cela très longtemps, 17 ans pour être précis, j’arrivais avec ma petite famille dans la région.

Nouvelle région, nouvelle vie, nouveau job, je décidais de me remettre au tricot.

A l’époque internet et les blogs n’existaient pas, quand on voulait tricoter, on se rendait dans sa boutique proche de chez soi ( et oui, en ce temps là j’avais une boutique à deux pas de chez moi!), on regardait les catalogues présents et on écoutait sagement la vendeuse nous conseiller pour la laine. enfin, c’est comme ça que ça se passait pour moi!

Comme j’étais jeune, naïve et obéissante, c’est avec application que j’ai choisi le modèle et sans poser de questions j’ai pris la laine qui correspondait.

Toujours obéissante je suivais à la lettre les instructions de montage du modèle. Un petit boléro bien sympa pour le printemps-été qui allait venir, mais qui était réalisé en assemblant plein de petites bandes dans tous les sens !

C’est le modèle de la couverture. Avec la laine PHIL’OUTLAST, boléro à pans. (j’aurais du me méfier avec un nom pareil, la partie n’était pas gagnée d’avance …)

J’avais beau m’appliquer, au bout d’un certain temps, on avait passé l’été depuis longtemps et l’hiver commençait à être bien installé, j’avais plein de morceaux, des bouts de laine coupés et rien qui ressemblait à quelque chose !

Le tout finit au fond d’un sac plastique , au fond d’une panière, au fond du grenier …

Les années passèrent …

Cet été j’ai fais des GRANDS rangements !

Et je suis retombée sur mon hypothétique futur boléro. Pleinne , de bonnes résolutions, je détricote le tout, avec le projet de me faire un petit gilet manche courte. Dans une spirale positive, ne rien perdre, ne pas s’avouer vaincu !!!

Mais c’est sans grande conviction (parce que oui, en fait je trouvais la couleur un peu moche et pas très flatteuse), que je me lançais dans mon gilet.

Et là le drame ! il fallait se rendre à l’évidence : pas assez de laine pour terminer mon ouvrage … 😣

C’était un mercredi, jour de mon tricothé avec mes cop’s.

En plein milieu de mon rang, après avoir jeté un oeil sur les restes de fil, je posais mon ouvrage en poussant une longue plainte, une sorte de cri de rage et de lassitude … Vous le reconnaissez ce cri de la tricoteuse aux abois en manque de laine ?😉

Ma copine Martinette présente ce jour là, inquiète pour moi comprit dans un regard l’étendu du drame.

Mon ouvrage remis en boule au fond du sac s’approchait dangereusement de la poubelle !

C’est avec patience et sollicitude que Martinette, m’ayant fait respirer calmement (une main sur mes aiguilles , l’autre sur le couvercle fermé de la poubelle), me fit promettre de ne prendre aucune décision hâtive sur une impulsion.

C’est avec sagesse qu’elle me dit :

 » c’est le destin, tu ne dois pas te faire un gilet ou boléro avec cette laine. Elle doit être destinée à un autre projet. D’ailleurs, je ne suis pas certaine que tu aurais envie de porter une fois terminé ton vêtement … »

Elle avait bien raison !

Je remis le tout dans le sac et laissais la nuit me porter conseil …

Le lendemain, il faisait jour, c’était une évidence, j’allais me réaliser un sac !!!

plus précisément une filoche !!!

Et je l’appellerai « Bienvenue en Chartreuse » en souvenir de mon arrivée dans la région.

Merci Martinette !!!

C’est un modèle DROPs gratuit.

J’y ai juste rajouté quelques petites personnalisations !😉

Ma petite étiquette cousue avec un bouton fleur anis.

Une petite fleur au crochet, avec un en son centre un petit bouton de couleur taupe.

J’ai passé une cordelière vert anis dans le haut de mon sac pour pouvoir resserrer.

Cordelière qui se termine par deux petites boules au crochet, toujours vert anis.

Pour en faire un sac réversible, à l’extérieur une bordure au crochet vert anis et à l’intérieur j’ai cousu un galon de coton avec des petits moutons.

Toujours mes moutons …

Réflexion de ma fille :

 » c’est drôle, avec toi il y a des petits moutons partout … Tu veux qu’on en parle ? 😉 »

Le sac idéal pour Jason ! 😍

Et voilà! Mon sac « Bienvenue en Chartreuse » à coté d’une broderie au point compté sur le même thème réalisé il y a quelles années ..

 

Les infos 

Modèle gratuit drops ici

laine Phildar PHIL’OUTLAST (ou laine équivalente car je pense qu’elle n’existe plus, paix à son âme ! Feu laine PHIL’OUTLAST)

Crochet n°4

Bordure crochet:

C’est une bordure en eventail.: *3 mailles en l’air, 3 brides dans la même maille, passer 2 mailles, dans la maille suivante 1 maille serrée* répéter jusqu’à la fin.

Boules au crochet:  tuto très bien expliqué en photos ici

Fleur au crochet: modèle drops ici

Pour Martinette With Love ! 😘

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑